Donald Trump recommande à Londres un Brexit sans accord

Le président américain Donald Trump a recommandé au Royaume-Uni de quitter l’Union européenne sans accord s’il n’obtient pas satisfaction à ses demandes et de ne pas payer la facture du divorce, dans un entretien avec le Sunday Times.

« Si vous n’obtenez pas l’accord que vous voulez, je quitterais la table des négociations », a déclaré Donald Trump, attendu pour une visite d’Etat de trois jours au Royaume-Uni à partir de lundi et qui multiplie ces derniers jours les déclarations concernant les affaires intérieures du Royaume-Uni.

«L’erreur» de ne pas impliquer Nigel Farage

« Si j’étais eux, je ne paierais pas 50 milliards de dollars », a-t-il ajouté en référence au règlement des engagements pris par le Royaume-Uni dans le cadre du budget pluriannuel européen en cours (2014-2020), qui couvre également la période de transition prévue par l’accord de divorce conclu en novembre entre Londres et Bruxelles.

Le gouvernement britannique a avancé un montant compris entre 40 et 45 milliards d’euros, des chiffres non confirmés du côté de l’UE. Par ailleurs, le président américain a estimé que Londres avait commis une « erreur » en n’impliquant pas Nigel Farage, leader du Parti du Brexit, arrivé en tête des élections européennes, dans les négociations avec Bruxelles. « J’aime beaucoup Nigel. Il a beaucoup à offrir », a-t-il dit.

Un accord de libre-échange entre les Etats-Unis et le Royaume-Unis

Estimant que Londres devait quitter l’UE cette année – « il faut qu’ils le fassent » –, il a promis la conclusion rapide d’un accord de libre-échange entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni dès que ce serait fait. « Nous avons le potentiel d’être un partenaire commercial incroyable pour le Royaume-Uni. On fait peu par rapport à ce que l’on pourrait faire avec le Royaume-Uni… Je pense bien plus qu’avec l’Union européenne », a-t-il dit.

Lire aussi:  La liste des colis suspects aux États-Unis et ce qu'on sait d'eux

(…)

20 minutes

Vu sur Planete360

Trump traite le maire de Londres de «loser total»

Donald Trump a traité le maire de Londres Sadiq Khan de «loser total», dans un tweet envoyé quelques minutes seulement avant d’atterrir lundi matin pour une visite d’Etat de trois jours au Royaume-Uni.

«Sadiq Khan, qui a fait boulot exécrable en tant que maire de Londres, a fait des commentaires méchants concernant le président des Etats-Unis», a tweeté M. Trump, estimant que ce «loser total» ferait mieux de se concentrer sur la lutte contre la criminalité à Londres. Monsieur Khan est maire de Londres depuis 2016.


Les «insultes puériles ne devraient être pas être du niveau du président des Etats-Unis», a riposté un porte-parole de Sadiq Khan.

Donald Trump avait déjà attaqué à plusieurs reprises l’édile travailliste musulman via les réseaux sociaux, dénonçant son «travail désastreux sur le terrorisme».

De son côté, M. Khan condamne régulièrement les déclarations et le comportement du locataire de la Maison Blanche. Dimanche, il avait déclaré sur Sky News que le Royaume-Uni avait tort de «dérouler le tapis rouge» à Donald Trump et qualifié certaines politiques du président américain «d’odieuses» et «offensantes».

Dans le journal The Observer, il avait aussi comparé certains des propos du président américain à ceux utilisés par des «fascistes du XXe siècle». […]

Lire aussi:  Report du Brexit : la France hausse le ton et fixe des conditions drastiques

L’an dernier, des dizaines de milliers de personnes étaient descendues dans la rue. A cette occasion, le maire de Londres avait autorisé des manifestants anti-Trump à faire voler près de Westminster un ballon géant représentant un Trump en couche-culotte.

Source Sputnik

 

Une pensée sur “Donald Trump recommande à Londres un Brexit sans accord

  • 5 juin 2019 à 15 h 53 min
    Permalink

    Bonjour,

    Les « élites » politiques européennes ne veulent pas que l’Europe s’écroule, car cela détruirait dans le même mouvement l’élan du grand remplacement et l’hégémonie de l’islam souhaitée pour déstabiliser l’Europe, afin peut-être de la pousser et l’ensemble du monde (l’Islam étant représentée sur tous les continents), vers l’abîme et le déclenchement tant espéré par eux, d’une 3ème guerre mondiale désirée, qui dans le même élan, balaierait les trois religions théistes Abrahamiques, et ainsi diviser encore, pour plus régner sur les survivants. Ce qui a mon sens ne serait que la victoire d’esprits plus que dérangés et schizophrènes que ne le sont déjà probablement nos « élites », malades, satanistes, déviantes.

    Bien à vous.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :