Suède: expulsion de cinq imams parce qu’ils représentent une menace pour la sécurité

Temps de lecture : 2 minutes

RÉACTION – La police de sécurité suédoise ( Säpo) a fait main basse contre les dirigeants musulmans. Elle a commencé avec l’imam Raad Abo et son fils de 34 ans à Gävle, qui ont tous deux été placés en garde à vue à la fin avril. Les deux vont être déportés. Un autre imam, Hussein Al Jibury, sera également expulsé.

De plus, l’imam Fekri Hamad, résident à Västerås, qui a été arrêté au début du mois de mai, sera également forcé de quitter le pays, selon Aftonbladet.


Fekri Hamad doit être obligé de partir

Agé de 52 ans, Fekri Hamad fait partie du cercle le plus proche du conseil Abo Raad, qui a lancé une campagne pour le libérer et qui a appelé à la protestation sur les réseaux sociaux. Dans son sermon qu’il a tenu vendredi à Gävle, Fekri Hamad a vivement attaqué, entre autres, les associations islamiques qui n’osaient pas soutenir sa campagne.

Viktor Gaziev sera également expulsé

En outre, Viktor Gaziev, 38 ans, sera expulsé conformément à une nouvelle décision.

Selon les données d’Expressen et de Dokus, Viktor Gaziev aurait été arrêté dans sa ville natale de Gävle au début du mois de mai. Un proche parent affirme que Gaziev a quitté la maison à midi pour faire des courses, mais n’est jamais revenu.

Au cours de la procédure judiciaire, Viktor Gaziev a déclaré qu’il était imam dans sa ville natale en Tchétchénie.

En Suède, Gaziev est reconnu coupable de plusieurs crimes. En mars de la même année, il a été condamné pour plusieurs affaires de vols et de récépissés concernant des vêtements de magasins de sport à Dalarna, crimes qu’il a commis avec plusieurs autres personnes de Tchétchénie. Il a été condamné à huit mois d’emprisonnement et le procureur voulait déjà l’expulser à ce moment.

Säpo: “réduire à long terme la menace terroriste”

Depuis le début de l’année, la police de sécurité suédoise a agi contre plusieurs imams dans différents endroits du pays.

« Les efforts déployés par la police de sécurité ont pour but d’amener les personnes qui représentent une menace pour la sécurité à être déportées. Un mesure efficace qui conduit à réduire la croissance des milieux extrémistes, cruciale pour favoriser la diminution à long terme de la menace terroriste et contribuer ainsi à consolider la Suède, » dit Klas Friberg dans un communiqué de presse.

Traduction Fabrice Drapel pour alter INFO

Lire aussi:  Qui est l'imam controversé blessé dans la fusillade devant une mosquée à Brest ?

Source Expressen

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

2 pensées sur “Suède: expulsion de cinq imams parce qu’ils représentent une menace pour la sécurité

  • 21 juin 2019 à 17 h 24 min
    Permalink

    Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

    Bravo la Suède !

    Une saine et positive réaction.

    Une ligne claire de positionnement .. Enfin !

    Souhaitons que ce ne soit pas qu’un feu de paille de la poudre aux yeux, mais l’annonce d’un réel sursaut rebelle contre tous les fossoyeurs ne souhaitant qu’enterrer par la force nos valeurs, au profit de celles belliqueuses et en rien meilleures mais tout autant rétrogrades que celles pratiquées en leur temps par nos grands inquisiteurs, qui avaient fait de la répression des libertés, leur arme de prédilection au nom de dieu, pour l’unique maintien de leur pouvoir sur autrui et leur machavélique, domination.

    Renvoyez-les tous, sans exceptions !

    Bien à vous toutes et tous.

    Répondre
  • 21 juin 2019 à 19 h 11 min
    Permalink

    Ne se réveillent ils pas beaucoup trop tard?
    A qd un reveil de cet ordre chez nous?

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com