L’Europe accusée de crimes contre l’humanité pour son traitement des migrants

Des avocats ont déposé plainte contre l’UE devant la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité». Sur quelles bases cette plainte se fonde-t-elle et a-t-elle des chances d’aboutir? Emmanuel Comte, auteur de «L’histoire du régime européen de migrations: Une hégémonie allemande stratégique» revient sur la crise migratoire dans l’UE.

Le traitement des migrants par l’Union européenne pourrait-il être considéré comme un crime contre l’humanité? C’est l’argument qui vient d’être soumis à la Cour pénale internationale par un groupe d’avocats, dont Juan Branco et Omer Shatz, qui enquêtent depuis deux ans sur la situation avec un groupe d’étudiants de Sciences Po.

 

Leur document de 250 pages accuse les décideurs de l’Union européenne d’avoir causé des noyades de migrants afin de les dissuader de traverser la Méditerranée. Ils accusent aussi le pouvoir d’avoir causé l’envoi d’autres migrants dans ce qu’ils appellent des «maisons de torture» en Libye.

On savait que les trafiquants faisaient chavirer les bateaux afin que les migrants puissent être finalement secourus par des ONG et acheminés vers l’Europe. Nous savons également que des passeurs et des milices ont profité du flux de migrants pour exploiter et torturer ceux qui traversaient les pays africains –notamment la Libye– pour se rendre en Europe.

Mais l’Europe est-elle vraiment à blâmer? Comment les choses auraient-elles pu être faites différemment? Emmanuel Comte est chercheur à l’École des hautes études internationales de Vienne et auteur du livre «L’histoire du régime européen de migrations: Une hégémonie allemande stratégique.» (Ed. Routledge). Il se penche sur la gestion de la vague migratoire par l’UE et ses pays membres.

Lire aussi:  Allemagne - « Orgie de violence » à Amberg : 4 migrants ont tabassé gratuitement tous les passants qu’ils croisaient, 12 blessés

Source Sputnik

 

Plus de partages

Une pensée sur “L’Europe accusée de crimes contre l’humanité pour son traitement des migrants

  • 25 juin 2019 à 15 h 32 min
    Permalink

    Commentaire en partage de cet article, sur mon compte Facebook :

    Bonjour,

    C’est bien la preuve que nous arrivons au bout de l’absurde sur la manière dont fonctionne notre monde.

    Si la plupart des pays d’Europe n’avaient pas signés le pacte sur les migrations, sans doute que ce type de démarche absurde n’aurait pas pu se passer, n’ayant pas de base légale sur quoi s’appuyer.

    Il semble qu’avec cette plainte c’est un signal fort pour faire machine arrière toute, afin que l’ensemble des pays européens stop immédiatement tous les flux migratoires entrant en imposant un moratoire d’au moins deux ans pour y voir clair.

    Comment autrement être d’accord d’ouvrir les frontières, si dans le même temps, n’importe quel saligaud peut déposer plainte contre la générosité de l’ouverture à l’accueil ?

    Souhaitons que ma réflexion soit portée et rapportée vers plus haut.

    Bien à vous toutes et tous.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :