Un médecin chrétien perd son emploi après avoir refusé de qualifier de « Madame », « un homme à la barbe de six pieds »

Temps de lecture : 3 minutes

Un médecin chrétien a perdu son emploi pour un ministère après avoir refusé de qualifier de « madame », « un homme à la barbe de six pieds ».

Le docteur David Mackereth, âgé de 56 ans, affirme avoir été licencié par le ministère du Travail et des Pensions en tant qu’évaluateur de prestations d’invalidité en raison de ses convictions religieuses.

Le père de quatre enfants affirme avoir été interrogé lors d’une conversation avec un supérieur hiérarchique: « Si vous avez un homme avec une barbe qui dit qu’il veut être appelé « elle » et « Mme », le feriez-vous ? »

Le Dr Mackereth, un évangéliste qui travaille maintenant comme urgentologue dans le Shropshire, affirme que son contrat a ensuite été résilié en raison de son refus d’utiliser des pronoms transgenres.

Il affirme avoir été licencié « non pas pour des préoccupations réalistes quant aux droits et aux sensibilités des personnes transgenres, mais pour mon refus de prendre un engagement idéologique abstrait. »

Le médecin poursuit actuellement le gouvernement devant un tribunal du travail pour discrimination fondée sur ses convictions religieuses. Crédit: Andrew Fox

Dans une audience à Birmingham, M. Mackereth a déclaré que le transgenre est une « croyance délirante » et une idéologie « en laquelle je ne crois pas et que je déteste. »

Dans une déclaration versée au dossier, il a déclaré à la cour: « Si vous croyez en la fluidité entre les sexes, le genre n’est rien d’autre qu’un propre fantasme sur soi-même. »

Le théologien de formation, fort de 30 ans d’expérience dans le domaine médical, a obtenu un poste d’évaluateur de la santé des personnes handicapées au centre d’évaluation de Fiveways à Birmingham en mai 2018.

Il a déclaré au tribunal qu’il avait été suspendu le mois suivant après avoir été « interrogé » par son patron, James Owen, pour avoir refusé d’appeler « un homme à la barbe de six pieds, » « madame. » Le médecin affirme qu’on lui a dit qu’il était « extrêmement probable » qu’il perdre son emploi s’il n’y consentait pas.

Le DWP soutient que les vues du Dr Mackereth enfreignent la loi de 2010 sur l’égalité. APM, la société de recrutement qui a embauché le médecin, est également poursuivie pour discrimination religieuse.

La société affirme que les croyances du médecin « ne sont pas compatibles avec la dignité humaine ».

Le Dr Mackereth a quitté ses fonctions le 25 juin 2018. Il insiste sur le fait qu’il n’a pas démissionné de son poste et qu’il est victime de discrimination directe et de harcèlement.

[…]
Lire aussi:  Le Mur des Réformateurs éclaboussé de peinture LGBT
Abandonné par le Gouvernement parce qu’il dit que le sexe est donné à la naissance

Le médecin a été « licencié » en tant qu’évaluateur médical, après avoir refusé de renoncer à sa conviction chrétienne selon laquelle le sexe est déterminé à la naissance, révèle le Sunday Telegraph.

Il affirme maintenant que son droit à la liberté d’expression a été refusé et qu’il a été classé « inapte » au travail en raison de ses convictions religieuses.

Et le médecin de Dudley, dans les West Midlands, craint que de nombreux professionnels de la foi ne soient également licenciés pour avoir tenu des opinions sur le genre « vieilles de plusieurs siècles ».

Un panneau situé à l’extérieur d’une “salle de repos” en Amérique remet en question les définitions de genre Crédit: Gerry Broome / AP

D r Mackereth, qui s’est inscrit en tant que médecin en 1989 et a passé la majeure partie de sa carrière dans les services des urgences et des accidents a déclaré: « Je n’attaque pas le mouvement transgenre. Mais, je défends mon droit à la liberté d’expression et à la liberté de conviction. »

«Je ne crois pas que je devrais être obligé d’utiliser un pronom spécifique. Je ne vais pas fâcher quelqu’un. Mais si le fait de contrarier quelqu’un peut entraîner le licenciement de médecins, la société doit alors déterminer où elle va. »

Traduction alter INFO

Sources Telegraph 1 / Telegraph 2

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com