La vérité sur le racisme aux USA : une autre version de la part d’un avocat Noir qui dénonce les manipulations des médias pro-démocrates

Temps de lecture : 2 minutes

Le racisme est-il encore un problème majeur aux USA? Est-il la cause des problèmes dont souffre la communauté noire? Tous les chiffres et statistiques que présentent Larry Elder dans cette interview proviennent des rapports annuels du FBI.

 

Extraits :

Larry Elder : Donnez-moi le cas de racisme le plus flagrant qui vous vient à l’esprit.

Dave Rubin : Je pense qu’on peut probablement le constater dans la propension qu’ont les policiers à tirer si le suspect est noir ?

Larry Elder : Quel sont les chiffres, quels sont les preuves ?

Dave Rubin : Beaucoup de gens diraient ce qui se passe à Chicago… euh…

Larry Elder : … je sais ce qui ce dit mais moi je dis où sont les faits ? 965 personnes ont été tuées par la police l’an passé. Dans 4 % des cas ce sont des policiers blanc qui ont tiré sur des noirs non-armés. A Chicago en 2011, 21 personnes ont été tué par des policiers, en 2015 c’était 7.

A Chicago qui est un tiers noir, un tiers blanc et un tiers hispanique, 70% des homicides sont commis par des noirs, des noirs tuant des noirs. Depuis le début de l’année environ 43 morts, presque 500 l’an passé à Chicago et 75% des meurtres non résolus. Où est Black Lives Matter pour parler de ça ?

L’idée qu’un flic blanc raciste tirant sur des noirs désarmés soit un danger pour les noirs c’est de la connerie. De la pure connerie. Et la raison pour laquelle ces soi-disant activistes disent que ça l’est, c’est de la supposition que le racisme rest un problème majeur aux États-Unis. Les médias CNN et particulièrement MSNBC, se ruent à chaque fois qu’un flic abat quelqu’un et ça finit en protestation à Washington. C’est ridicule !

Lire aussi:  Suisse : Non à la restriction de la liberté d'opinion et d'information !

La moitié des homicides dans ce pays sont commis par et contre des noirs. L’an passé il y a eu 14’000 homicides, je n’inclus pas les suicides. La moitié des victimes étaient noirs et 96% d’entre elles ont été tuées par des noirs, où est Black Lives Matter pour parler de ça ?

Dave Rubin : Donc vous pensez que c’est purement par justice sociale qu’ils disent ça ? Vous pensez que c’est parce qu’ils veulent garder les gens dans un état de rage et qu’ils continuent à voter démocrate ?

Larry Elder : Absolument ! Et où est la preuve d’un manque de justice sociale ? Lorsqu’un noir est tué par un flic, croyez bien que tous les médias sont sur le coup, tout le monde est au courant et la justice sera la plupart du temps rendue.

A Baltimore, là où Freddy Gray a été tué, la ville est à 45% noire, les conseillers municipaux sont 100% noirs, les chefs de la police sont noirs, le maire est noir, où est le racisme là dedans ? C’est absurde !

Une étude de l’Université de Washigton a démontré que les policiers sont plus hésitants à tirer sur des blancs que sur des noirs, probablement parce qu’ils ont peur d’être traités de racistes et parce que l’Establishment leur tombera dessus. Donc un blanc est plus susceptible d’être descendu par un policier que par un noir. Ces 30 à 40 dernières années, la probabilité qu’un noir soit tué par un policer blanc a chuté de 75% alors que celle des blancs est resté la même.

[…]
Lire aussi:  Londres: un panneau d'affichage encourage les Blancs à se stériliser

Source SofZilog via LesObservateurs.ch

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com