Royaume-Uni : Des écolières anglaises invitées à porter le voile islamique à l’occasion de la « Journée du Hijab »

Temps de lecture : 2 minutes

Dans le Lincolnshire, en Angleterre, des écolières non musulmanes ont été invitées à se présenter à l’école avec un voile islamique pour la « Journée du Hijab » en novembre.

L’événement « Hijab Day » est organisé par Ghada Mohamed du Lincoln Muslim Sisters Forum. Mohamed espère que la « Journée du Hijab » sera adoptée par tous les lycées britanniques afin que les filles non musulmanes puissent accroître leur « connaissance » des différents vêtements religieux et que les allégations d’abus contre les filles portant le hijab soient limitées.

Une jeune musulmane vivant dans le Lincolnshire, qui soutient l’initiative de Mohamed, a déclaré aux journalistes de BCC que « le hijab fait partie de son identité, mais le porter lui donne parfois l’impression de ne pas faire partie de la communauté ».

L’option de ne pas porter le hidjab pour se sentir étant une partie « de la communauté » n’est pas une idée que la BBC a évoquée dans son reportage. Certains commentateurs éminents se sont toutefois tournés vers les médias sociaux pour soulever cette idée.

L’animatrice de TalkRadio, Julia Hartley-Brewer, a introduit l’idée novatrice dans la conversation lorsqu’elle a twitté,

« Les filles non musulmanes du Lincolnshire ont demandé à porter le hijab pour une journée – ou comment les filles musulmanes essayent de NE PAS porter un hijab un jour et voient comment la vie est belle dans une société libre où les femmes sont égales aux hommes et n’ont pas besoin de se couvrir pour être respectées ? »

Ce n’est pas la première fois que les institutions font la promotion du voile islamique auprès de la population britannique. En 2018, le hijab a été promu par le gouvernement britannique, le Foreign and Commonwealth Office organisant un événement à l’occasion de la « Journée mondiale du hijab » – qui existe en dehors de la journée de port du hijab prévue par Mohamed – pour leurs employées. Lors de l’événement, un voile gratuit a été remis à toutes les femmes membres du personnel et elles ont été invitées à le porter.

Un courriel envoyé aux membres du personnel qui a fait la promotion de l’événement disait :

« Aimeriez-vous essayer le Hijab ou savoir pourquoi les femmes musulmanes portent le voile ? Venez assister à notre événement sans rendez-vous. Voiles gratuits pour toutes celles qui choisissent de le porter pour la journée ou une partie de la journée. »

« Les femmes musulmanes, ainsi que les adeptes de nombreuses autres religions, choisissent de porter le Hijab. Beaucoup trouvent la libération, le respect et la sécurité en la portant. #StrongInHijab »

La vérité est que les femmes dans les pays islamiques sont souvent confrontées à de lourdes sanctions pour ne pas porter le voile. En Iran, trois femmes ont été condamnées chacune à 16 ans de prison pour « non-respect du hijab obligatoire ».

Source: Voice of Europe – Traduction par Nouvelordremondial.cc

Lire aussi:  La question du voile islamique fracture la majorité présidentielle

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com