Stuttgart (All) : un meurtrier au sabre affiche sa confession islamique avant de passer à l’acte

Peu de temps avant son crime horrible, le meurtrier de 28 ans Issa Mohammed a publié une déclaration d’allégeance pieuse en arabe sur Facebook. Quelques heures plus tard, il a massacré sauvagement son ancien camarade de chambre Wilhelm L. dans la rue, devant la fille de ce dernier.

Ndlr : Ce fait ne dissuadera toutefois pas ceux qui nieront encore une fois la maladie mentale qui sévit de manière générale parmi les migrants musulmans en Europe.

Une « motivation purement privée »

Depuis jeudi, plusieurs journaux allemands et portails en ligne ont couvert le présumé Palestinien jordanien Issa Mohammed, soulignant que ce jeune homme de 28 ans avait agi «pour des raisons personnelles» («Spiegel Online») ou privée. Mohammed était arrivé en Allemagne en tant que «réfugié syrien» présumé en 2015 et mercredi, dans le quartier résidentiel de Fasanenhof, au sud de la ville de Stuttgart, au beau milieu d’un quartier résidentiel animé, a brutalement démembré un Allemand-Kazakh.

Le dimanche, des captures d’écran du compte Facebook de Mohammed sont apparues sur Internet,qui ne laisse aucun doute de la loyauté du tueur envers Allah.

« Au nom de Dieu le Miséricordieux – Chaque personne va mourir », écrit-il, et juste en dessous: « Croyez en Dieu Tout-Puissant ».

Dans quelle mesure cet article fournit-il des informations sur son état mental ou psychologique au moment du crime, qu’il soit possible que Muhammad ait agi pour des motifs religieux ou du moins qu’il ait été en transe, reste à clarifier.

Le message semble être un manifeste auto-proclamant et au moins – avec le mode de meurtre choisi et la routine effrayante suivie par le délinquant – jette le doute sur le fait qu’il s’agissait d’un simple acte de relation. Le choix des mots rappelle davantage une lettre de confession islamiste. L’entrée révèle en tout cas une fois de plus que pour les musulmans fervents, la violence brute et l’islam ne sont malheureusement pas une contradiction. (DM)

Les médias parrainés par l’Etat refusent de couvrir le meurtre

Ndlr : Nulle part dans le monde occidental les médias de l’establishment sont une source d’information fiable. Au lieu de cela, il reprennent à l’unisson la propagande socialiste et mondialiste de gauche qui est omniprésente de nos jours.

«Les médias sponsorisés par l’État allemand refusent de faire rapport sur le meurtre à l’épée de Stuttgart», Voice of Europe , 2 août 2019 (grâce à The Religion of Peace ):

Après avoir reçu de nombreuses questions sur les raisons pour lesquelles Deutschlandfunk n’a pas rendu compte du meurtre barbare à l’épée d’un père kazakh (36 ans) à Stuttgart, par un homme considéré à l’origine comme un Syrien mais qui pourrait en fait être un Palestinien jordanien (28), selon le tabloïd Bild.

Deutschlandfunk, parrainée par l’Etat, a publié la déclaration suivante affirmant que l’attaque n’avait pas d’importance nationale ni sociale, contrairement au cas d’une mère et de son fils de 8 ans qui ont été poussés devant un train par un Érythréen la même semaine à Francfort.

La déclaration indique en outre que la nationalité de l’attaquant ne justifiait pas son reportage, malgré le débat sur les médias sociaux.

Au lieu de cela, Deutschlandfunk déclare qu’il existe suffisamment de points de vente régionaux et locaux, accessibles à tous en ligne.

Source Jihad Watch

Lire aussi:  Tranche de vie en Allemagne : un migrant casse toutes les voitures qu'il croise (Vidéo)

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :