Au Brésil, la déforestation de l’Amazonie provoque le blocage de subventions internationales

Affichant son désaccord avec la politique environnementale du gouvernement brésilien, la Norvège a emboîté le pas à l’Allemagne en annonçant, jeudi 15 août, la suspension de ses dons à destination du Fonds Amazonie. Jair Bolsonaro n’entend pas céder.

Cela ne semblait plus être qu’une question de temps. Jeudi, le ministre norvégien de l’Environnement, Ola Elvestuen, a annoncé que son pays bloquait 30 millions d’euros de subventions pour le Fonds Amazonie.

Une décision qui intervient quelques jours après la suspension par le gouvernement allemand du versement de 35 millions d’euros destinés à ce même programme.

Le fonds avait été implanté au Brésil en 2008 afin d’aider le pays à préserver la plus grande forêt tropicale du monde. La Norvège et l’Allemagne en étaient les principaux bailleurs.

Déforestation en hausse

Selon le ministre norvégien, dont les propos sont repris par l’édition brésilienne d’El País, le Brésil a en effet “rompu l’accord avec la Norvège et l’Allemagne depuis qu’il a suspendu le conseil d’administration et le conseil technique du fonds”, sans même solliciter l’accord des deux États.

[…]

Source : Courrier international (abonné)

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :