Donald Trump: « l’Europe doit récupérer ses terroristes de l’EI »

“Nous les avons capturés, nous en avons des milliers et maintenant, comme d’habitude, nos alliés n’en veulent pas”, s’est indigné le président devant des journalistes américains, mercredi.

Donald Trump a menacé mercredi de libérer dans leur pays d’origine les djihadistes européens détenus en Syrie si les pays européens, comme la France et l’Allemagne, ne les rapatriaient pas eux-mêmes.

Au cours d’un échange avec les journalistes sur la pelouse de la Maison-Blanche à propos de la résurgence du groupe État islamique (EI), le président américain a évoqué le problème des combattants étrangers de l’EI faits prisonniers par les Forces démocratiques syriennes, la coalition arabo-kurde sur laquelle les États-Unis se sont appuyés pour déloger l’EI de la région qu’il contrôlait à cheval sur la Syrie et l’Irak.

“Les États-Unis ne vont pas les garder à Guantanamo pendant 50 ans”

“Nous détenons des milliers de combattants de l’EI en ce moment. Et l’Europe doit les reprendre”, a dit Donald Trump. “Si l’Europe ne les reprend pas, je n’aurai pas d’autre choix que de les libérer dans les pays d’où ils viennent, c’est-à-dire la France, l’Allemagne et d’autres endroits”, a-t-il ajouté.

“Nous les avons capturés, nous en avons des milliers et maintenant, comme d’habitude, nos alliés n’en veulent pas”. “Les États-Unis ne vont pas les garder à Guantanamo pendant 50 ans et payer pour ça”, a poursuivi le président américain.

Donald Trump a aussi rappelé que le “califat” géographique de l’Etat islamique avait été rayé de la carte, appelant les pays confrontés à l’EI à en faire davantage pour éviter une résurgence du groupe djihadiste.

Lire aussi:  Suède : 41 municipalités contraintes à accepter le retour des membres de l'Etat islamique

“À un certain moment, la Russie, l’Afghanistan, l’Iran, l’Irak, la Turquie, il va bien falloir qu’ils se battent eux aussi”, a-t-il dit. “Parce que, est-ce que nous voulons rester là-bas 19 ans de plus? Je ne crois pas, non.”

Dans le même temps, le ministre de l’Intérieur suédois, Mikael Damberg (S), a déclaré à SVT que la Suède ne n’accueillerait pas de terroristes.

Europe 1

 

Plus de partages

Une pensée sur “Donald Trump: « l’Europe doit récupérer ses terroristes de l’EI »

  • 24 août 2019 à 13 h 52 min
    Permalink

    Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

    « Donald Trump: « l’Europe doit récupérer ses terroristes de l’EI »

    Bonjour,

    Je ne sais pas comme c’est maintenant, mais avant en Suisse, lorsqu’un suisse s’engageait comme mercenaire où à la légion étrangère, mis à part la garde pontificale (je me demande d’ailleurs bien pourquoi cette exception .. ?), lorsqu’il revenait au pays, il était jugé par un tribunal militaire et passait quelques années en prison.

    Eh bien le même sort devrait être de facto appliqué à ces combattants, avec en sus la particularité péjorant leur cause, qu’ils se soient mis à disposition de forces soit pro-kurde ou clairement et ouvertement déclarées terroristes comme combattre aux cotés de l’EI, devrait les conduire pour la plupart au peloton d’exécution, voir à des dizaines d’années de réclusion avec durée de détention incompressible et mesures de rééducation, afin qu’à nouveau ils puissent espérer recouvrer leur liberté et leur retour dans la société civile, totalement réhabilité.

    Cependant tout en étant à vie pourtant, sous surveillance policière civile ou de l’armée.

    Bien à vous toutes et tous et je vous souhaite un agréable été.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :