Allemagne : 70 000 agressions de migrants recensées sur une carte !

Temps de lecture : 3 minutes

Un groupe de volontaires a produit un aperçu interactif des crimes commis par les migrants en Allemagne. Plus de 70 000 cas dits individuels, dont plus de 2 000 meurtres et homicides, environ 7 000 crimes sexuels et près de 21 000 crimes violents.

Si un crime est commis en Allemagne par un migrant, un « réfugié » ou un demandeur d’asile, les médias grand public, les politiciens de l’ancien parti et tous les membres du Camp du Bien adopteront toujours le même comportement réflexe : le crime est d’abord nié ou dissimulé.

Si l’on ne peut s’empêcher de prendre position sur le crime à un moment donné, il est relativisé ou banalisé. Presque inévitablement, les expressions creuses de « l’auteur individuel traumatisé » et du « cas individuel regrettable », reviennent la plupart du temps.

Entre-temps, le nombre de ces malheureux cas individuels de personnes traumatisées a considérablement augmenté. Toutes ces données sont disponibles et pourraient être présentées dans les statistiques pour le public – si cela était politiquement souhaitable. Or ce n’est pas le cas, car les chiffres pourraient troubler les gens dans le pays. Mais un groupe de personnes brillantes examine les rapports de police tous les jours, y compris sur le portail de presse de la police, et enregistre les données sur une carte interactive.

Voici quelques chiffres à retenir : depuis septembre 2015, 2 290 homicides au total ont été commis par des migrants/ »réfugiés », dont 834 meurtres (dont des crimes d’honneur) ou tentatives de meurtre. Près de 7 000 infractions sexuelles ont été enregistrées depuis le 4 septembre 2015, dont 714 tentatives de viol et 725 viols achevés. Les auteurs ne se soucient pas du tout de l’âge de leurs victimes. Personne n’est à l’abri des délinquants sexuels, qu’ils aient 5 ou 95 ans.

Plus de 21 000 infractions avec violence, plus de 37 000 infractions contre les biens et 9 200 fraudes viennent compléter ces chiffres. Les dommages matériels et les délits de séjour représentent près de 7 000 cas depuis que la société Merkel a illégalement supprimé le contrôle des personnes aux frontières allemandes

Plus de 5 000 infractions routières, c’est-à-dire des infractions criminelles, ont été enregistrées, de même que plus de 18 000 autres infractions criminelles (dont plus de 3 500 infractions en matière de drogue et plus de 1 400 possessions illégales d’armes). Il s’agit d’un grand nombre de « cas individuels regrettables » commis par des « auteurs individuels traumatisés »…

Source : www.anonymousnews.ru

Lire aussi:  Allemagne : Les clans arabes font la loi. La police avait décidé de ne pas réagir pour éviter de se faire traiter de xénophobe.

Traduction : Julien Martel.

En France, c’est exactement la même chose. Le nombre de crimes, d’agressions, de viols n’a jamais été aussi important, tout comme en Suède, en Belgique et dans tous les pays occidentaux qui ont accueilli un grand nombre d’immigrés africains et/ou musulmans. Voir la carte des faits divers qui existe depuis 2017 et est réalisée par @fanix8888 et ses collègues.

Cartographie des meurtres, assassinats et attaques sur les personnes :

– Les meurtres / assassinats

– Les blessés (attaques physiques et/ou avec objets)

– Présentation sur Adoxa : CARTOGRAPHIE DES FAITS DIVERS « PASDAMALGAM »

Riposte Laïque

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com