« Manger de la chair humaine pourrait sauver la planète, » selon un professeur d’université suédois

Un professeur suédois du domaine de la science comportementale appliquée a suggéré que nous devrions peut-être revoir le cannibalisme et commencer à manger de la chair humaine pour sauver la planète du réchauffement climatique.

Dans un entretien sur TV4, le professeur Magnus Söderlund a parlé sur le sujet controversé qu’il a récemment livré à la  foire alimentaire Gastrosummit, à Stockholm – un événement basé autour de la « nourriture du futur. »

Le sujet: manger de la chair humaine comme un moyen de lutter contre le changement climatique.

Söderlund, et les écologistes d’extrême gauche comme lui, aiment accuser du réchauffement les industries et l’agriculture.

Selon Söderlund, professeur « émérite » et directeur du Centre de marketing à la consommation à l’École d’économie de Stockholm, une façon de limiter la production de gaz à effet de serre « serait pour tous de passer simplement à un régime alimentaire à base de chair humaine. »

Pendant l’entrevue, Söderlund indique que le principal obstacle à cette proposition est le tabou entourant la consommation d’êtres humains morts. ( Cf Soleil Vert – En 2022, les hommes ont épuisé les ressources naturelles. Seul le soleil vert, sorte de pastille constituée à base de chair humaine, parvient à nourrir une population miséreuse. )

Söderlund déplore que la plupart des individus sont « un peu conservateur » en ce qui concerne les aliments qu’ils ne sont pas habitués de consommer, comme la viande humaine.

Récemment, les mêmes pseudo écologistes d’extrême gauche et leurs alliés des médias traditionnels ont fait une campagne de propagande pour promouvoir l’idée de manger des insectes, comme un moyen de sauver la planète du réchauffement climatique. 

Gardons à l’esprit que c’est seulement une question de temps avant que des établissements « à la mode » au service de leurs clients servent des scolopendres frits jumelés avec des biceps humains.

Lire aussi:  Hystérie caniculaire et dictature climatique

Traduction alter INFO

Source : Voice of Europe

 

Plus de partages

8 pensées sur “« Manger de la chair humaine pourrait sauver la planète, » selon un professeur d’université suédois

  • 6 septembre 2019 à 18 h 07 min
    Permalink

    Y a vraiment des grands malades chez ces degeneres de gauche..

    Répondre
  • 6 septembre 2019 à 22 h 02 min
    Permalink

    Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

    Bonjour,

    J’ai une idée … Pourquoi pas tous devenir végétarien et pratiquer un jeûne intermittent de 21h30 sans manger et de 2h30 où l’on mange, ce que je fais sqns problème depuis une année, les huits premiers mois en ne jeûnant que 16h sur 24, ce qui m’a permis de perdre 27 kg, et vivant correctement sans aucune fringale à devoir surmonter et durant la journée, ne boire que de l’eau plate ou du thé vert à la menthe (pour enlever l’amertume), non sucré.

    Biensûr, sans boire d’alcool, ni fumer, ni café, ni drogues, ni produits à base de blé ou de maïs, ni nourriture transformée.

    Soit, chocolat noir à plus de 72%, fruits, lègumes, riz, mil, miel et oeufs et produits à base de farine de seigle, épeautre, avoine, noix, puis faire son propre beurre clarifier au curxuma, huile d’olive, coco ou colza.

    Voilà c’est tout.

    Bien à vous et je vous souhaite une agréable fin d’été.

    Répondre
  • 6 septembre 2019 à 22 h 39 min
    Permalink

    Avant de disparaitre submerge par l invasion migratoire,ce pays decadend nous en aura dit de belles …..

    Répondre
    • 7 septembre 2019 à 9 h 36 min
      Permalink

      Cet « universitaire » est complètement taré 🤑😵🤮

      Répondre
  • 11 septembre 2019 à 14 h 22 min
    Permalink

    il ne manquant plus que ça donner la parole a des fous a lier, pour faire des suggestions , vraiment le règne des corrompus emmène le monde a l’abîme , que chacun fait attention a lui et n’oublis pas de bien fermer sa porte surtout avant de dormir avant que ces lâchés ne soient lâches dans le monde! personne n’aimerait finir dans la marmite de l’une de ces bêtes !

    Répondre
  • 15 septembre 2019 à 10 h 26 min
    Permalink

    Manger de la chair humaine, on en parlait déjà dans la bible !

    “Ézéchiel 23:37,47: « Elles se sont livrées à l’adultère, et il y a du sang à leurs mains: Elles ont commis adultère avec leurs idoles; Et les enfants qu’elles m’avaient enfantés, Elles les ont fait passer par le feu Pour qu’ils leur servent d’aliment.… »

    Le peuple dit élu n’a pas attendu Hitler pour envoyer ses enfants dans le feu !

    2 Rois 16:3: « Il marcha dans la voie des rois d’Israël; et même il fit passer son fils par le feu, suivant les abominations des nations que l’Eternel avait chassées devant les enfants d’Israël. »

    2 Rois 17:17: « Ils firent passer par le feu leurs fils et leurs filles, ils se livrèrent à la divination et aux enchantements, et ils se vendirent pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, afin de l’irriter. »

    Psaume 106:38: « Ils répandirent le sang innocent, Le sang de leurs fils et de leurs filles, Qu’ils sacrifièrent aux idoles de Canaan, Et le pays fut profané par des meurtres.… »

    Et du temps du Christ ce qu’on en disait :

    1 Corinthiens 10:20: « Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. »

    Aujourd’hui, les avortements permettent un sacré business ! Le collagène est prélevé pour les crèmes antirides et rajeunissantes. Senomyx, une société de biotechnologie basée en Californie s’est spécialisée dans le développement des arômes alimentaires. Elle sait utiliser des cellules avortées embryonnaires pour créer des «isolés récepteurs gustatifs humains», qui sont utilisés dans la production de produits chimiques alimentaires. Et cette société a déjà conclu un partenariat avec plusieurs fabricants de produits alimentaires majeurs, dont Kraft, PepsiCo et Nestlé…
    http://www.naturalnews.com/034777_Pepsi_aborted_fetus_cells_soda_flavoring.html

    A noter que selon l’écrivain nord vietnamien Nguyên Huy Thiêp, les gélatines de foetus humains servaient de fortifiants aux dirigeants communistes vietnamiens. Un autre écrivain rescapé de camp de rééducation Hoàng Hai Thuy explique la composition de cette panacée spéciale appelée Cao Nguoi (Nhân Cao, Rengao), ce sont des extraits de viande et de cartilage de foetus humain provenant des avortements d’adolescentes et fabriqués par l’Institut de Médecine Traditionnelle du Peuple (p 234).
    http://hanoi.not.free.fr/hopital_militaire_108.htm http://www.lepetitmondecozillon.fr/2012/01/foetus-humains-utilises-dans-notre-alimentation/

    D’où l’importance de ne pas jeter son bébé avorté dans n’importe quelle poubelle :
    http://dessins.de.konk.free.fr/lyceenne_jette/une_lyceenne.jpg

    Ici on préfère le manger :
    https://sitik.wordpress.com/2010/02/

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :