Binational déchu : employé dans une entreprise de sécurité, le Turc recrutait des jihadistes au Tessin

Selon 20 Minuten, il s’agit d’un Turco-Suisse de 34 ans, Ümit Y. *, condamné à deux ans et demi de prison par le Tribunal pénal fédéral (TPF) de Bellinzone en 2018.

On lui reprochait notamment d’avoir fait de la propagande et d’avoir endoctriné et tenté de radicaliser des combattants, entre 2014 et 2017, pour le compte du Front Al-Nosra, l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda. Il avait notamment recruté une dizaine de candidats au jihad à Lugano (TI), et en Italie, à Côme et Reggio Emilia.

Comme Ümit Y. * avait déjà effectué plusieurs années de détention préventive, il a été relâché rapidement après le verdict du TPF. quelques jours après son arrestation, les amis du trentenaire avaient fait part de leur surprise dans les médias suisses, décrivant le binational comme «très bien intégré».

Il se rendait souvent à la mosquée Viganello à Lugano, parfois avec l’uniforme de la compagnie de sécurité pour laquelle il travaillait [NDLR : il s’agit de l’entreprise Argo1]. Cependant, il n’avait jamais exprimé d’idées extrémistes avec eux: «Nous n’avons jamais pensé qu’il pouvait se radicaliser.»

20min.ch / Tio.ch

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :