Suède : Un rappeur suédois appelle à tuer les Blancs. « Abattez-les. Nous prendrons leurs femmes, leur argent. Les Noirs deviendront n°1 »

« Si un Blanc ou une Blanche essaie de vous embêter, abattez-le », c’est ce qu’exhorte JCBUZ, un compte populaire sur YouTube, dans un groupe fermé sur les réseaux sociaux.

Le rappeur d’origine nigériane Jesse Ekene Nweke Conable, qui se fait appeler JCBUZ, a publié une diatribe dans un groupe fermé d’Instagram où il propage le racisme et appelle à tuer les blancs, rapporte le journal Samhällsnytt.

 

Selon Samhällsnytt, le compte d’Instagram Barasvarta (« Les Noirs seulement« ) n’est ouvert qu’aux Noirs et compte plusieurs centaines de disciples. Il est dirigé par Conable lui-même et comporte des slogans tels que « Black Power in Sweden » et « F*** White People ». Dans l’une des vidéos, l’artiste de Lund fait appel à ses « frères et sœurs noirs » pour « continuer la guerre ».

Selon Conable, « nous, les Noirs » deviendrons « numéro un et prendront le contrôle de ces Blancs ».

« Comme ces Blancs nous ont pris comme esclaves, nous devrions les prendre comme esclaves et les traiter encore plus mal », a dit Conable dans sa diatribe.

Selon lui, les Noirs deviendront « les meilleurs en tout ».


« Nous prendrons leurs femmes et nous prendrons leur argent », a poursuivi Conable. « Nous sommes des guerriers africains, ils ne sont pas à notre niveau ».

A la suite de l’article de Samhällsnytt, le rappeur a mis en garde son lectorat contre « un mouchard parmi nous », qu’il s’est engagé à « supprimer ».

Jesse Ekene Nweke Conable ou JCBUZ compte près de 280 000 abonnés sur ses deux comptes YouTube. Cet individu de 22 ans a immigré du Nigéria en 2008. Il vit maintenant à Lund et a la nationalité suédoise.

Lire aussi:  Pour Radio France et Éric Fassin, dans les sciences sociales le racisme anti-blancs n’existe pas

Source : Sputnik

 

Plus de partages

Une pensée sur “Suède : Un rappeur suédois appelle à tuer les Blancs. « Abattez-les. Nous prendrons leurs femmes, leur argent. Les Noirs deviendront n°1 »

  • 16 septembre 2019 à 23 h 17 min
    Permalink

    Les noirs ont d’abord été mis en esclavage, et de façon systématique, par d’autres noirs. Quatre-vingt-trois guerres, je crois, enfin quelque chose comme ça, rien qu’en une année, au royaume d’Abomey, l’actuel Bénin. Ils étaient capturés d’abord pour les sacrifices humains officiels, la cérémonie des coutumes. Ceux qui n’étaient pas assez bons, assez dignes d’être sacrifiés, étaient vendus contre des armes, principalement au port de Ouidah. L’actuel Bénin a été la dernière nation au monde à abolir les sacrifices humains officiels. Cette abolition a été obtenue par la force. En 1894, les courageux tirailleurs sénégalais commandés par des officiers français non moins courageux réussirent à venir à bout de ces amazones béninoises et de leur épouvantable roi Behanzin qui fut exilé à Alger où il mourut en 1906.
    Ceci rien que pour la région béninoise.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :