Suisse : les Verts veulent augmenter le prix de l’essence de 50 centimes

Selon les Verts, conduire des véhicules à essence ou au diesel ne devrait pas être attractif. A présent, ils parlent d’une taxe d’au moins 40 à 50 centimes par litre.

Jusqu’à présent, les Verts parlaient d’une augmentation de 20 centimes par litre d’essence et de diesel. Aujourd’hui, Balthasar Glättli, chef de groupe des Verts au Parlement, a plus que doublé l’exigence des Verts : 40 à 50 centimes par litre d’essence seraient nécessaires.

En vertu de la loi, les nouvelles voitures immatriculées devront émettre beaucoup moins de CO2 qu’elles ne le font aujourd’hui. Cela réduira la consommation de carburant et les coûts en carburant.

Le Conseiller national Vert prévient : A moins que des contre-mesures ne soient prises, conduire une voiture deviendra finalement moins cher. “Cela ne devrait pas être le cas. Sinon, les gens seront incités à conduire encore davantage”.

Avec ce nouveau prélèvement, le prix de l’essence serait supérieur à 2 francs.

[…]

Une proposition beaucoup moins chère que celle des Verts est évoquée. Une taxe climatique d’au plus dix centimes par litre, qui augmentera à douze centimes par litre par la suite, est prévue.

La majorité des importateurs de combustibles utiliseront cet argent pour financer des projets climatiques à l’étranger :

Christian Hofer: « en clair, nous serons taxés pour aider les autres pays et non le nôtre alors que nous avons besoin d’argent pour développer nos énergies renouvelables et atteindre nos propres objectifs! »

Ruedi Noser, membre du PLR zurichois au parlement cantonal, fait campagne pour cette solution “moins onéreuse” dans l’émission politique “Rundschau”. Il déclare : “C’est la bonne voie pour la Suisse. Ces dix à douze centimes peuvent compenser presque complètement les émissions de CO2 dus au transport”. Et il aide les pays étrangers à atteindre leurs objectifs climatiques.

Lire aussi:  « Réchauffement climatique » : De fortes chutes de neige dans les Alpes sont tombés fin mai - jusqu'à 30 cm en 72 heures, plus de neige est prévue

Les Verts veulent doubler les taxes sur les billets d’avion

Les Verts veulent contrôler le comportement des gens par le biais de leur portefeuillemême dans les airs. Balthasar Glättli estime que la proposition du Conseil des Etats concernant la taxe minimum de 30 francs sur les billets d’avion est trop faible.

La taxe devrait dissuader le voyageur des vols qui peuvent être évités. Selon Balthasar Glättli, le montant minimum de la taxe sur les billets d’avion devrait être de 60 francs au lieu de 30 francs.

[…]

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Source : Srf.ch

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :