La Suisse rapatrierait les mères djihadistes

Temps de lecture : < 1 minute

Au vu de la situation en Syrie, Berne pourrait finir par rapatrier des mères d’enfants suisses et membres du groupe Etat islamique, annonce la presse dominicale.

Le risque d’un éventuel retour clandestin en Suisse n’est alors pas exclu. (photo prétexte) Image: Keystone

Selon la SonntagsZeitung et Le Matin Dimanche, Berne envisage le rapatriement des mères djihadistes d’enfants suisses.

Jusqu’à présent, le Conseil fédéral ne voulait pas rapatrier activement des djihadistes adultes qui avaient été capturés en Syrie après avoir rejoint l’organisation terroriste groupe Etat islamique et combattu pour elle.

Selon les informations obtenues par les deux hebdomadaires, des décideurs au sein des départements des affaires étrangères et de la défense sont aujourd’hui convaincus qu’un retour de sept enfants suisses – tous originaires des cantons de Vaud et Genève – retenus dans des camps syriens par les forces kurdes ne peut se faire qu’avec leurs mères – deux Suissesses et deux étrangères.

La situation en Syrie menace de redevenir explosive et les prisonniers pourraient en profiter pour fuir les camps d’internement. Et le risque d’un éventuel retour clandestin en Suisse n’est alors pas exclu.

Selon de larges franges de l’Administration fédérale, mieux vaudrait un retour contrôlé plutôt que d’avoir des mères djihadistes dans la nature, écrivent les deux journaux. Le Conseil fédéral devrait se positionner ces prochains jours. (ATS/nxp)

Le Matin

Vu ici

Plus de partages

Une pensée sur “La Suisse rapatrierait les mères djihadistes

  • 12 décembre 2019 à 17 h 15 min
    Permalink

    Si les enfants en question sont nés en syrie ou en irak alors ils ne sont pas Suisses !!!Pour cela il aurait fallu que les naissances soient déclarées dans un consulat ou une ambassade Suisse. Les suisses sont aussi c.. que les autres européens.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com