Vie quotidienne en Suède : bombardements, incendies de voitures, coups de feu, et un meurtre au couteau en 48 heures

Temps de lecture : 2 minutes

En seulement 48 heures, plusieurs incidents violents se sont produits en Suède – dont un assassinat au couteau, de multiples incendies de voitures, des coups de feu, et un attentat à la bombe – rien que ça.

En Gävle, un homme a été poignardé à mort dans un centre commercial jeudi matin. Selon le média Fria Tider la police enquêtent actuellement sur l’homicide.

En Helsingborg, sept voitures  ont été détruites dans deux brasiers distincts.

Selon la police, ce serait le fait d’un auteur inconnu, rapporte Fria Tider.

Au nord-est, à Uppsala, la police ont été appelée sur une scène de crime où des témoins ont déclaré avoir entendu des coups de feu près de leur immeuble.

A son arrivée sur les lieux, la police a confirmé que des coups de feu avaient bel et bien été tiré. Des trous de balles ont été retrouvés dans les murs de plusieurs appartements, tandis que des douilles ont également été trouvées, rapporte Expressen.

Selon le média, le rapport de police cite des crimes graves, que ce soit avec des armes, des menaces illégales, et le fait de mettre en danger la vie d’autrui.

A l’ouest, en Scanie, un incendie a ravagé trois véhicules qui s’est propagé sur un bâtiment gouvernemental situé à proximité.

Les fonctionnaires ont déclaré que si les pompiers n’étaient pas arrivés rapidement sur place, cela aurait été une catastrophe majeure pour la ville.

Selon un commandant du service de sauvetage qui a été appelé sur les lieux,

« Le feu s’était déjà étendu à la lucarne du bâtiment. Si on était arrivé cinq minutes plus tard, ce serait devenu vraiment ingérable, » selon Sydsvenskan.

« Le feu aurait pleinement pu se développer au niveau du toit, nous avons eu de la chance, » a ajouté le commandant des pompiers.

Enfin au sud, à Borås, un immeuble multifamilial a été secoué par une « forte explosion » qui a eu lieu tard dans la nuit.

Un résident qui vit dans l’immeuble a dit au journaliste de Borås Tidning, « Les maisons tremblaient, je me sentais vraiment fort. Il y a eu des vitres brisées et un escalier a été détruit. »

Bien que l’enquête soit encore au stade préliminaire, la police pense qu’un explosif a été placer dans la cage d’escalier.

Traduction : alter INFO

Lire aussi:  Suède : 89 000 nouveaux titres de séjour délivrés en 2019

Source : Voice of Europe

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com