Manifestation, pétition, tweets… la défense s’organise autour d’Éric Zemmour

En plus des nombreux tweets de soutiens émanant de personnalités publiques, une pétition a été lancée, avec pour objectif de permettre à Eric Zemmour de continuer à s’exprimer. La manifestation organisée vendredi devant les locaux du Figaro a quant à elle été finalement annulée du fait de la décision de la direction de ne pas licencier l’éditorialiste.

A peine son discours s’achevait que, déjà, ils souhaitaient faire taire son auteur. « Ils » se sont ces hommes politiques, médias, journalistes et commentateurs qui veulent la mort professionnelle d’Éric Zemmour à la suite de sa prise de parole lors de la convention de la droite, samedi dernier, à la Palmeraie.

Depuis, comme un contre-pied nécessaire, la défense s’organise autour de l’éditorialiste du Figaro, qui devrait a priori conserver sa place au sein du quotidien, malgré les réclamations de la Société des journalistes (SDJ) du journal.

« Éric Zemmour n’a jamais été mis en cause et moins encore condamné pour ses écrits dans Le Figaro. En parallèle à son travail de journaliste, il a écrit une dizaine de livres qui ont rencontré un très large succès.

Son personnage public a sa vie propre, dont chacun sait depuis longtemps qu’elle ne doit rien au Figaro » a répondu ce mardi le directeur de la rédaction, Alexis Brézet, pour justifier son refus de licencier l’essayiste, tout en précisant néanmoins que « les propos d’Éric Zemmour, par leur caractère volontairement provocateur, ont pu choquer un certain nombre de lecteurs du Figaro, ou des journalistes de la rédaction.

Je le regrette. J’ai fait savoir ma réprobation à l’intéressé, et l’ai appelé, au-delà du strict respect des lois, à la mesure qui s’impose dans l’exercice de sa liberté d’expression ».

« Ce qui est reproché à Zemmour par ces juges et journalistes, c’est un délit d’opinion »

Sur Twitter, c’est sous le hashtag #JeSoutiensZemmour que l’appui pour l’éditorialiste c’est organisé, comme il s’était déjà organisé deux semaines plus tôt, lorsque la cour de cassation avait rejeté son pourvoi et ainsi approuvé sa condamnation pour des propos envers les musulmans sur « C à vous », en 2016.

Lire aussi:  Censure sur France 2 : Eric Zemmour démonte le mensonge de Laurent Ruquier

Ce mardi, une pétition a par ailleurs été lancée par l’association médiatique de droite Damoclès

Source de l’article: Valeurs Actuelles

Photo couverture: Eric Zemmour © Valeurs Actuelles

 

Plus de partages

2 pensées sur “Manifestation, pétition, tweets… la défense s’organise autour d’Éric Zemmour

  • 5 octobre 2019 à 18 h 50 min
    Permalink

    J’ai signé la pétition ! Bon courage Eric, les très nombreux patriotes sont avec toi. 👍

    Répondre
  • 8 octobre 2019 à 10 h 07 min
    Permalink

    une atteinte aux droits de l’homme et a la liberté d’expression , cet homme a le courage de relaté la pensée de millions de Français un journaliste qui a le courage de ses pensées (rare de nos jours) le condamné c’est intenté une procédure contre des millions de Français

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :