Jacques Attali : « L’islam, en soi, n’est pas une menace pour la France »

[…] Rien ne serait pourtant plus terrible, dans la société française, que de laisser dénoncer impunément la présence musulmane, et de transformer une (légale) critique de l’islam en un (illégal) racisme anti-africain (et en particulier anti-arabe). […]

Derrière le souverainisme, se cache trop souvent la haine des musulmans

Quand on parle de « souverainisme », beaucoup de gens veulent croire qu’on ne parle, en Europe, que d’une maîtrise des importations et d’un refus des disciplines communautaires.

En réalité, en plus d’un souverainisme purement économique ou politique, en Europe en tout cas, ceux qui en font l’apologie parlent en fait souvent, à mots couverts, en premier lieu, d’un refus des migrants, et plus largement, d’un refus des musulmans.

Il n’y aucun envahissement de la France par l’Islam ou par l’Afrique (sic). Les migrants non européens ne représentent pas, en solde net annuel, 450.000 personnes, comme le prétendent les extrêmes, mais moins de 185.000 personnes, (et encore, en tenant compte des naturalisations, qui en représentent la moitié), soit moins d’un demi pour cent de la population française.

99% d’entre eux s’intègrent parfaitement dans la nation ; ils font des études, fondent des familles, parlent en français à leurs enfants, créent des entreprises, deviennent professeurs ou médecins. […]

On doit tout faire pour faciliter l’intégration des migrants, favoriser la réussite de leurs enfants ; et s’opposer à toutes les tentatives religieuses, d’où qu’elles viennent, pour imposer une conception du monde, ou un mode de vie, contraires aux règles de la laïcité, non respectueuses des droits des femmes, ou plus généralement, violant les lois de la République.

Lire aussi:  Gilets Jaunes : Attali change de stratégie

Ce n’est pas le cas en France de la quasi-totalité des gens de foi, quelle que soit leur foi. Et en particulier ce n’est pas le cas des musulmans. […]

Le fondamentalisme et le terrorisme , d’où qu’ils viennent sont des menaces à combattre. L’islam, en soi, n’est pas une menace pour la France ; il en est une composante depuis le 8ème siècle […]

Attali

 

Plus de partages

Une pensée sur “Jacques Attali : « L’islam, en soi, n’est pas une menace pour la France »

  • 9 octobre 2019 à 18 h 23 min
    Permalink

    Les propos de Monsieur Attali sont une honte pour les français. Il semble ne pas avoir connaissance de l’idéologie politico religieuse qu’est l’islam. Il lui faut lire le coran avant de parler des musulmans.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :