« La diversité ethnique n’est pas une force, mais une faiblesse, » selon une étude

Une nouvelle étude, évaluée par des pairs des universitaires danois, publiée dans la Revue annuelle de science politique, a révélé que la diversité ethnique érode la confiance sociale dans les communautés.

L’étude, menée par des professeurs de l’Université de Copenhague et de l’Université d’Aarhus au Danemark, tentait de répondre à la question de savoir si « l’immigration continue et la diversité ethnique croissante correspondante » a un impact positif sur la cohésion sociale, l’unité et la solidarité.

L’étude a révélé que « l’immigration continue et la diversité ethnique croissante correspondante » exerce l’effet contraire sur la société, ce qui signifie qu’elle sape et dégrade la cohésion sociale, l’unité et la solidarité.

A la suite d’une méta-analyse de 87 études de pays du monde occidental, les chercheurs ont constaté qu’il y avait bien une « relation négative statistiquement significative entre la diversité ethnique et la confiance sociale dans toutes les études ».

L’un des principaux chercheurs de l’étude, Peter Thisted Dinesen, a écrit:

 

« Pour être clair, la relation négative globale entre la diversité ethnique résidentielle et la confiance sociale est statistiquement significative. »

« Ces études ont rapporté la relation négative entre la diversité ethnique et les diverses formes de confiance sociale. »

D’autres chercheurs, provenant de diverses universités à travers l’Europe de l’ouest, ont salué l’étude.

Auteur du livre « Ce n’est pas l’électeur qui est fou » et professeur de sciences politiques à l’Université d’Amsterdam, Tom var de Meer, a mentionné l’étude comme « excellente et concluante ».

Eric Kaufmann, professeur de science politique à l’Université Birkbeck de Londres, a fait écho aux conclusions de l’étude, en disant: « une plus grande diversité est significativement associée à une confiance plus faible dans les communautés. »

Lire aussi:  Suède : Des Somaliens sans emploi réclament plus d'avantages sociaux et une maison - "Nous sommes victimes de discrimination"

Les résultats de cette étude vont à l’encontre du récit omniprésent qui est constamment répété sur les plateformes médiatiques globalistes, dans les écoles et les universités, et par certains bureaucrates européens – à savoir que « la diversité est une force. »

Traduction: alter INFO

Source: Voice of Europe

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :