« La diversité ethnique n’est pas une force, mais une faiblesse, » selon une étude

Temps de lecture : 2 minutes

Une nouvelle étude, évaluée par des pairs des universitaires danois, publiée dans la Revue annuelle de science politique, a révélé que la diversité ethnique érode la confiance sociale dans les communautés.

L’étude, menée par des professeurs de l’Université de Copenhague et de l’Université d’Aarhus au Danemark, tentait de répondre à la question de savoir si « l’immigration continue et la diversité ethnique croissante correspondante » a un impact positif sur la cohésion sociale, l’unité et la solidarité.

L’étude a révélé que « l’immigration continue et la diversité ethnique croissante correspondante » exerce l’effet contraire sur la société, ce qui signifie qu’elle sape et dégrade la cohésion sociale, l’unité et la solidarité.

A la suite d’une méta-analyse de 87 études de pays du monde occidental, les chercheurs ont constaté qu’il y avait bien une « relation négative statistiquement significative entre la diversité ethnique et la confiance sociale dans toutes les études ».

L’un des principaux chercheurs de l’étude, Peter Thisted Dinesen, a écrit:

 

« Pour être clair, la relation négative globale entre la diversité ethnique résidentielle et la confiance sociale est statistiquement significative. »

« Ces études ont rapporté la relation négative entre la diversité ethnique et les diverses formes de confiance sociale. »

D’autres chercheurs, provenant de diverses universités à travers l’Europe de l’ouest, ont salué l’étude.

Auteur du livre « Ce n’est pas l’électeur qui est fou » et professeur de sciences politiques à l’Université d’Amsterdam, Tom var de Meer, a mentionné l’étude comme « excellente et concluante ».

Eric Kaufmann, professeur de science politique à l’Université Birkbeck de Londres, a fait écho aux conclusions de l’étude, en disant: « une plus grande diversité est significativement associée à une confiance plus faible dans les communautés. »

Lire aussi:  Suède : Une jeune fille sur trois déclare avoir été victime d'agressions sexuelles en 2017 - Rapport officiel

Les résultats de cette étude vont à l’encontre du récit omniprésent qui est constamment répété sur les plateformes médiatiques globalistes, dans les écoles et les universités, et par certains bureaucrates européens – à savoir que « la diversité est une force. »

Traduction: alter INFO

Source: Voice of Europe

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com