Des manifestants d’Extinction Rebellion délogés du toit d’un train par des Londoniens très en colère – vidéo

Temps de lecture : 2 minutes

Des manifestants ont été tirés des toits des trains du métro et emportés par des Londoniens en colère dans des images qui sont apparues ce matin.

Ils ont été vus en train de grimper sur les trains à Canning Town, Shadwell et Stratford avant 7 heures du matin.

Une foule grouillante s’est abattue surr les manifestants et aurait été assénée de coups de pied.

Un porte-parole de BTP a confirmé :

« En ce moment, nous avons trois incidents distincts impliquant l’action de protestation Extinction Rebellion à Stratford, Canning Town et Shadwell. »

« Des arrestations sont en cours et les officiers s’efforcent de relancer rapidement les services. »

La photo montre la prise de la station de métro de Londres par les manifestants d’Extinction Rebellion (Image: @gretchen_red / Twitter)

Des images choquantes ont montré des voyageurs en colère traînant même l’un des manifestants hors du toit du train.

Le manifestant chauve tente de frapper un homme, avant d’être tiré du haut du train.

La vidéo tournée sous un autre angle montrait un autre manifestant avec une queue de cheval poursuivie sur le toit d’un train avant d’être éjecté à coups de pied.

On pense que les manifestants ont ciblé les stations en raison de leur proximité du quartier financier de Londres.

Les images sont vite devenues virales, les Londoniens se moquant des manifestants.

 

L’un d’eux a écrit : « C’est ce qui arrive quand on b**** avec Canning Town. »

Un autre ajouté : « Canning Town 1 Extinction Rebellion 0. »

Un autre a ajouté : « Ne vous frottez pas à la populace de Canning Town. »

Les manifestants avaient été avertis par la police métropolitaine de ne pas s’approcher du métro.

Lire aussi:  « J’accuse » les autorités lausannoises de laisser prendre la population en otage

Les images montrent également des membres de XR collés au sommet d’un train à Shadwell alors qu’ils étaient menacés.

Un londonien en colère leur dit : « Toi, je vais me souvenir de ton visage, tu vas te retrouver dans la p***** de Tamise. »

La police est arrivée sur place avec des kits de colle pour essayer de les déloger.

Source: Daily Star, le 17 octobre 2019 – Traduction par Nouvelordremondial.cc

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com