Une étude révèle que les riches et les célébrités ne modifient pas leurs habitudes de vol pour réduire les émissions de CO2

Temps de lecture : < 1 minute

Une nouvelle étude d’universitaires suédois a révélé que la plupart des personnes fortunées et des célébrités ne modifiaient pas leurs habitudes de vol pour aider à réduire les changements climatiques, certaines étant responsables de mille fois plus d’émissions de CO2 que la moyenne.

L’étude , réalisée par des chercheurs de l’Université de Lund, a examiné les comptes de médias sociaux de célébrités bien connues et de philanthropes fortunés, dont beaucoup ont « vertueusement » conscience du changement climatique.

Sur la base des informations publiées concernant les voyages, les chercheurs ont calculé le point de départ et la destination des vols, puis ont calculé les émissions de CO2 probables.

L’activiste pour le climat, Bill Gates, était responsable d’environ 1 600 tonnes de dioxyde de carbone, tandis que les vols utilisés par Paris Hilton et Jennifer Lopez ont émis respectivement 1 260 et 1 050 tonnes.

Ces chiffres se comparent à une moyenne mondiale de 100 kilos par personne et par an pour le transport aérien, soit plus de mille fois plus.

Selon les chercheurs, seule une minorité des individus étudiés ont modifié leur comportement pour minimiser leurs vols.

«Leurs modes de vie sont l’établissement de normes et la construction d’une identité. Surtout, les jeunes rêvent de parcourir le monde de la même manière, sans avoir à se soucier de leur argent », a déclaré Stefan Gössling.

Encore une fois, il s’agit bien de « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais. »

Traduction alter INFO

Source: Summit News

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com