« Jusqu’à ce que le drapeau de l’Etat islamique flotte sur Zurich » : des djihadistes de retour en Suisse continuaient d’opérer

Temps de lecture : < 1 minute

Article qui fait suite à l’arrestation de 11 islamistes :

Au centre de l’enquête qui a duré des mois, on retrouve Vedad*, parti rejoindre l’État islamique fin 2014 avec sa petite sœur Esra*. Après une année environ, ils étaient rentrés en Suisse, où ils avaient été enfermés dix et neuf mois dans des institutions pour mineurs puis condamnés en février 2019.

Vedad devait se présenter régulièrement à la police cantonale zurichoise. Mais en secret, il aurait continué à faire du prosélytisme pour l’EI. La présomption d’innocence s’applique. Selon les informations de la cellule enquête de Tamedia, Vedad aurait entre autres exprimé l’espoir que le drapeau noir de l’EI flotte un jour au-dessus de Zurich. […]

Autres cas mentionnés dans l’article :

Le premier est un double national suisse et italien résidant à Winterthour, accusé d’avoir combattu aux côtés de l’État islamique puis d’avoir recruté à son retour en Suisse en «utilisant sa réputation de djihadiste», selon les termes du MPC. L’autre est un double national suisse et macédonien domicilié à Frauenfeld (TG).

Il est accusé d’avoir tenté de rejoindre l’EI en Syrie, d’y avoir été empêché par la police, et d’avoir ensuite recruté une personne pour le groupe EI.

[…]

Tdg.ch via Les Observateurs.ch

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com