Un sénateur compare les mères voilées à des « sorcières de Halloween »

« S’ils ne sont pas contents, ils ont qu’à retourner d’où ils viennent », a déclaré Jean-Louis Masson, sénateur de Moselle, estimant que les enfants sont « pollués par le prosélytisme communautariste ».

Alors que le Sénat a adopté mardi 29 octobre une proposition de loi visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires, le sénateur de Moselle Jean-Louis Masson a pris la parole pour affirmer son soutien au texte porté par Bruno Retailleau.

Il s’est vivement insurgé contre le port du voile par les accompagnatrices.

« Est-ce qu’il est normal que votre enfants, vos petits-enfants, qui ne sont pas habitués à côtoyer de l’obscurantisme voilé, soient encerclés lors des déplacements par des femmes voilées qui font du communautarisme ? », a commencé par demander ce sénateur non-inscrit.

Sa prise de parole a été publiée sur Twitter par le député LREM de Moselle Ludovic Mendes qui accuse le sénateur d’afficher « son racisme et sa haine contre les Français de confession musulmane ».


« On pleure misère sur la mère de famille. Elle n’avait qu’à pas mettre son voile et puis le problème était réglé » a-t-il poursuivi en faisant référence à la femme ciblée par Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

« Bon, on pourrait les entourer par n’importe quoi (…) on pourrait faire Halloween aussi. On va sortir des sorcières Halloween pour les enfants », a-t-il osé.

Ses propos ont fait réagir sur les bancs de la chambre haute et sur les réseaux sociaux, certains internautes posant même la question de sa sobriété.

Lire aussi:  Rixe en niqabs: 5 femmes saoudiennes laissent tomber leurs enfants pour se battre (vidéo)

Source: francetvinfo via Dreuz.info

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :