Moquette à ‪300 000‬ euros et 84 voitures : l’Élysée a explosé son budget en 2018

L’année dernière, les dépenses de l’Élysée ont augmenté de 7%, selon les données obtenues par L’Obs. Avec les frais de déplacement, d’entretien, de rénovations et de repas, Emmanuel Macron a dépensé un peu moins que Nicolas Sarkozy mais bien plus que François Hollande.

Après que la Cour des comptes a reproché à François Hollande de ne pas dépenser suffisamment sur les rénovations, le montant final du budget de l’Élysée s’est finalement élevé à 5,7 millions d’euros suite à d’importants investissements d’Emmanuel Macron en 2018.

Le locataire de l’Élysée s’est révélé bien plus dépensier que son prédécesseur, selon le budget de la présidence passé au crible par L’Obs. Le magazine a constaté une hausse de 7% des dépenses du Palais entre 2017 et 2018.

«Nous travaillons plus, nous voyageons plus, nous recevons plus, et surtout nous investissons pour l’avenir en sollicitant nos fonds propres», a justifié le nouveau directeur de la communication, Joseph Zimet.

Les frais en détail

Selon le média, certaines dépenses se sont envolées, parmi lesquelles celles du parc automobile. En 2018, 89.669 euros supplémentaires ont été déboursés pour l’achat de nouvelles voitures: l’Élysée compte désormais 82 voitures contre 64 sous Hollande.

«Nous avons acheté des véhicules propres et baissé notre standing en choisissant des Peugeot 308, à la place des 508», déclare le cabinet de M.Macron, cité par le média.

Les frais alimentaires constituent une autre source des dépenses élevées avec une facture de 500.000 euros. Le palais présidentiel a tenu, selon ses explications, plus de repas de travail. Une soirée du 21 novembre 2018, où le chef de l’État avait convié 2.000 élus locaux à l’Élysée, en pleine crise des Gilets jaunes, a été notamment mentionnée.

Lire aussi:  Découvrez la technique pour débiter à volonté des MACRONERIES

Depuis l’arrivée de M.Macron à l’Élysée, L’Obs a constaté également une augmentation des frais de ménage qui s’élèvent à 680.000 euros. Cela s’ajoute à des travaux de rénovations dans le Palais. Celle de la salle des fêtes a duré cinq mois et impliqué 150 artisans. À lui seul, le revêtement de sol en laine couleur taupe a coûté 300.000 euros, précise l’Obs.

Le fort de Brégançon a coûté plus d’un million d’euros en raison de la modernisation du réseau informatique et de télécommunications, du réaménagement du parc, de la construction d’une piscine, de la rénovation des appartements privés ainsi que de l’entretien du monument. «Il est plus économe d’investir dans un lieu unique. Si le Président se déplace chaque été dans un endroit différent, la solution est plus coûteuse», a assuré M.Zimet.

La réhabilitation du palais d’Alma doit également coûter 13 millions.

Les dépenses de personnels ont également augmenté. En 2018, l’Élysée a fait appel aux services d’un prestataire, Eurogroup Consulting, qui a perçu, en 2018, 259.773 euros. La présidence assure néanmoins que ce poste de dépenses devrait légèrement baisser en 2019.

Le média souligne qu’Emmanuel Macron aurait dépensé bien plus que son prédécesseur François Hollande et presque autant que Nicolas Sarkozy.

Source: Sputnik

Photo: © Flickr/ Paul Beattie

 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE
%d blogueurs aiment cette page :