Un djihadiste « retourné » a mené les Américains à al-Baghdadi pour 25 millions de dollars

Temps de lecture : 2 minutes

Selon le Washington Post, un indicateur qui s’est retourné contre Daesh a permis de mener les Américains jusqu’à la cachette du chef de Daesh. Il pourrait percevoir 25 millions de dollars

Un indicateur ayant fourni des informations qui ont mené à Abou Bakr al-Baghdadi, mort ce week-end, devrait recevoir l’intégralité ou une partie de la récompense de 25 millions de dollars promise à quiconque donnerait des renseignements cruciaux sur le chef de Daesh, rapporte le Washington Post mercredi.

Selon le journal américain, cet indicateur était haut placé dans les rangs de Daesh et chargé notamment d’organiser les déplacements en Syrie de l’homme le plus recherché du monde, que l’on surnommait « le fantôme ».

Dans la nuit de samedi à dimanche, lors d’une opération des forces spéciales américaines à Barisha, petit village du nord-ouest de la Syrie près de la frontière turque, Abou Bakr al-Baghdadi s’est fait exploser avec trois enfants, après avoir été acculé dans un tunnel de la maison dans laquelle il se cachait.

« Il s’est retourné contre Daesh »

Selon le Washington Post, l’indicateur, présent lors du raid, a été exfiltré deux jours plus tard avec sa famille.

Les Etats-Unis avaient offert jusqu’à 25 millions de dollars de récompense pour des informations sur le « calife » autoproclamé de Daesh.

La « source » des Américains avait fourni une description de la cachette d’al-Baghdadi : la disposition des pièces, les tunnels secrets, et jusqu’au nombre de gardes.

Cet indicateur, qui s’est retourné contre Daesh après la mort d’un membre de sa famille aux mains du groupe djihadiste selon un responsable cité par le Washington Post, était rentré en contact avec les Kurdes, qui l’avaient transféré aux Américains.

Source: Sud Ouest

Lire aussi:  «On peut s’attendre à une recomposition de l’Etat islamique» : Régis Le Sommier à RT France

Photo: le site de Barisha, petit village du nord-ouest de la Syrie près de la frontière turque, où les forces américaines sont intervenues. OMAR HAJ KADOUR AFP

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com