Les Casques blancs préparent de nouvelles provocations chimiques en Syrie

Temps de lecture : 2 minutes

Les Casques blancs, aux côtés des terroristes, préparent de nouvelles provocations à l’arme chimique en Syrie, a mis en garde la diplomatie russe. Et ce, une semaine après la décision de la présidence américaine de verser 4,5 millions de dollars d’aide à l’organisation.

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a prévenu que les Casques blancs opérant en Syrie planifiaient des provocations relatives à l’utilisation d’armes chimiques.

«D’après les informations dont nous disposons et que le gouvernement syrien fournit régulièrement aux Nations unies, les Casques blancs, avec les terroristes, préparent de nouvelles provocations chimiques en Syrie», a-t-elle déclaré lors d’un point de presse vendredi 1er novembre. «Leur objectif est évident: torpiller le processus politique».

Elle a ajouté que les « Casques blancs » opèrent actuellement à proximité d’Idleb et coopèrent avec les terroristes du « Front Nosra ».

Dans ce contexte, la décision du Président Trump d’assigner la bagatelle de plusieurs millions de dollars aux Casques blancs, annoncée la semaine dernière, fait montre d’une approche deux poids deux mesures dans la lutte contre le terrorisme.

«Je tiens à souligner que ces démarches, proches du proxénétisme, sont inacceptables», a mis en relief la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Ainsi, l’organisation, qui se présente comme une structure ayant pour vocation de secourir la population civile en zones de guerre, malgré les accusations émanant des autorités syriennes d’entretenir des contacts avec les groupes radicaux, devrait recevoir 4,5 millions de dollars (4,04 millions d’euros) d’aide financière de la part des États-Unis.

Lire aussi:  Djihadistes françaises : « On a fait une aventure, c’était pas top, on veut revenir en France, c’est tout. »

Au mois de mai, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie avait alerté la communauté internationale contre les projets des terroristes de mises en scène d’un recours aux armes chimiques à Idlib. Les terroristes comptaient accuser les forces aérospatiales russes d’avoir «utilisé des armes chimiques contre la population civile à Idlib», selon le centre.

Source: Agence de Presse News Front

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com