L’Allemagne déjoue un complot d’attentat à la bombe de l’Etat islamique « pour tuer autant d’infidèles que possible »

Temps de lecture : 3 minutes
  • Trois personnes arrêtées à Offenbach, en Allemagne, soupçonnées de préparer un attentat à la bombe
  • Le principal suspect prévoyait de « fabriquer des explosifs et d’acheter des armes en ligne »
  • Les suspects voulaient « tuer autant d’infidèles » que possible lors d’une attaque, ont déclaré les procureurs
  • Les trois suspects auraient parlé de leur soutien à la milice ISIS

Les autorités allemandes ont déjoué un complot de la part de militants liés à l’Etat islamique visant à faire exploser le plus grand nombre possible d’« infidèles ».

La police du pays a arrêté trois hommes à Offenbach, près de Francfort, soupçonnés d’avoir planifié une attaque au moyen d’explosifs pour le compte de l’Etat islamique, ont annoncé aujourd’hui les procureurs.

Le principal suspect est un Allemand de 24 ans, d’origine macédonienne, qui souhaitait fabriquer des explosifs et avait tenté d’acheter des armes en ligne, ont annoncé les procureurs de Francfort.

Ses deux complices sont des ressortissants turcs âgés de 22 et 21 ans et ont été arrêtés au cours d’une série de raids aujourd’hui.

« Les trois suspects voulaient tuer le plus grand nombre d’infidèles possibles lors de l’attaque, » a déclaré le procureur général de Francfort, Nadja Niesen, dans un communiqué.

La police allemande a arrêté trois hommes lors de raids dans la ville d’Offenbach (photo) soupçonnés d’avoir planifié un attentat terroriste contre l’Etat islamique

Elle a ajouté: « L’intervention a eu lieu à temps pour prévenir une menace concrète ».

Quelque 170 policiers ont perquisitionné trois appartements dans la ville occidentale d’Offenbach et ont arrêtés les trois suspects, déjà connus des autorités.

Lire aussi:  Pourquoi ouvrons-nous toutes grandes nos portes à des migrants venant de pays qui ne sont pas en guerre ?

Niesen a déclaré que les suspects semblaient avoir planifié une attaque dans la région Rhin-Main avec l’intention de tuer « autant de personnes que possible, dites incroyantes », mais on ne savait pas encore s’ils avaient choisi une cible spécifique.

Les trois suspects auraient parlé de leur soutien à l’Etat islamique en présence de témoins, qui ont informé les autorités, a ajouté Niesen.

La police a également déclaré que le principal suspect avait été victime de « substances et d’équipements liés aux explosifs » à la suite d’une perquisition à son domicile.

Cette semaine, il a été révélé qu’un camp de réfugiés dans le nord de la Syrie, peuplé de familles de l’Etat islamique, était devenu un « mini-califat ». Les fidèles partisans du dirigeant assassiné, Abu Bakr Al-Baghdadi, poursuivaient aveuglément les objectifs assoiffés de sang du groupe.

Plus de 70 000 personnes, principalement des femmes et des enfants, sont détenus à al Hol, dans le nord-est du pays, et des milliers d’entre eux sont des familles présumées des combattants de l’Etat islamique.

L’invasion turque du mois dernier a épuisé les gardes kurdes, laissant les camps vulnérables aux attaques au couteau et aux armes à feu.

Plusieurs combattants de l’Etat islamique avaient déjà fui des prisons contrôlées par les Kurdes dans la région et les nations européennes craignaient que l’instabilité dans la région ne conduise les djihadistes à affluer de Syrie pour lancer des attaques terroristes.

Traduction: alter INFO

Source: dailymail.co

Lire aussi:  « Djihadistes français, la part du monstre » - Documentaire

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Une pensée sur “L’Allemagne déjoue un complot d’attentat à la bombe de l’Etat islamique « pour tuer autant d’infidèles que possible »

  • 17 novembre 2019 à 13 h 11 min
    Permalink

    Commentaire partagé sur nombre de publications du compte Facebook Worldpress :

    Bonjour,

    Le site d’informations alterinfo.ch, M. Fabrice Drapel, diffuse et permet le téléchargement gratuit de mon livre, “Nouvelle voie pour l’éveil”, qui devrait être prochainement publié aux éditions Spinelle, avec qui je suis lié par un contrat à compte d’éditeur.

    Alterinfo a obtenu le PDF original, sous la condition de faire un article sur le livre, mais au lieu de cela, sans aucune autorisation, il permet son téléchargement gratuit.

    J’ai envoyé un mail demandant à M. Fabrice Drapel de retirer cette possibilité de téléchargement gratuit de mon oeuvre, mais encore tout à l’heure j’ai pu constaté que M. Fabrice Drapel /alterinfo.ch, n’a rien entrepris.

    Serait-il possible que vous interveniez auprès des responsables de ce site afin qu’ils supprime cette possibilité de téléchargement gratuit non autorisé immédiatement, car je considère leur manquement à une spoliation du droit d’auteurs autant que celui de l’éditeur.

    Autre possibilité, vous est-il possible de fermer purement et simplement le site alterinfo.ch.

    Dans l’intervalle à votre réponse que vous pouvez m’adresser par mail à mon adresse : thierry.poget@yahoo.com, je vous prie de recevoir mes sincères et courtoises salutations.

    Thierry Poget

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com