Canada : un migrant soudanais condamné pour avoir violemment tué son ex-petite amie et mutilé son cadavre

Temps de lecture : < 1 minute
Un homme condamné à la prison à vie pour le meurtre violent de son ex-conjointe

Silva Koshwal est condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 18 ans pour le meurtre de son ex-petite amie, Nadine Skow.

Le père de la victime, Harvey Skow, est satisfait de la sentence et estime que justice a été rendue. Il explique cependant que les circonstances de la mort de sa fille laissent une trace douloureuse : J’aime ma fille et elle me manque beaucoup, ajoute-t-il en ravalant ses larmes.

En août 2015, l’Edmontonien a poignardé la femme de 38 ans plus de 100 fois à son domicile, puis a mutilé son corps.

La scène du crime était d’une telle violence que l’un des premiers policiers arrivés sur les lieux a dû prendre un congé pour cause de stress. Silva Koshwal a été reconnu coupable en août 2019.

La procureure de la Couronne, Laurie Trahan, accepte la décision, mais elle aurait préféré que la période de la libération conditionnelle soit plus longue

« C’était un cas très difficile »

Si sa libération conditionnelle est acceptée, Silva Koshwal fera l’objet d’une mesure d’expulsion vers le Soudan du Sud, son pays d’origine.

Avec des informations de Janice Johnston

Nassima Way

Source: Radio Canada

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Une pensée sur “Canada : un migrant soudanais condamné pour avoir violemment tué son ex-petite amie et mutilé son cadavre

  • 22 novembre 2019 à 15 h 24 min
    Permalink

    Il faut tous les foutre dehors. Ce sont des sauvages. ça suffit !

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com