Ces décideurs occidentaux qui reçoivent des salaires du Qatar

Temps de lecture : 2 minutes

Je me suis amusé ce matin à calculer combien cela coûterait au Qatar, pays de 200 000 habitants appelés « Qataris », et qui a des revenus pétroliers faramineux, d’acheter la sympathie ou l’influence des 10 000 décideurs occidentaux, en les payant simplement 20 000€/mois.

On obtient la bagatelle de 2,4 milliards €/an, une goutte d’eau dans le golfe Qatari… Et croyez-moi, c’est déjà largement fait. Les élites occidentales sont qatarisées.

Par ailleurs, sur FaceBook, j’ai écrit hier:

La Représentante démocrate du Minnesota, Ilhan Omar, aurait été recrutée par des agents du Qatar, aurait reçu des fonds pour recruter d’autres fonctionnaires américains, et transmis des informations sensibles à l’Iran.

Alan Bender, un homme d’affaires canadien né au Koweït, a témoigné et fourni ces informations, lors du procès en Floride du cheikh Khalid bin Hamad al-Thani, émir qatari accusé d’avoir ordonné à son garde du corps de tuer deux personnes et d’avoir retenu en otage un citoyen américain.

Alan Bender a rencontré le Secrétaire pour les affaires de sécurité du Qatar auprès de l’Emir et deux autres hauts fonctionnaires qataris qui lui auraient dit qu’ils avaient recruté Ilhan Omar avant même qu’elle ne songe à devenir fonctionnaire, et que celle-ci était devenue leur « joyau de la couronne ».

Ces Qataris lui auraient dit que « la meilleure chose que l’argent puisse acheter, ce sont les responsables américains, parce qu’ils sont les moins chers du monde ». Et sans l’argent qatari, « Omar ne serait qu’une autre réfugiée noire somalienne de plus en Amérique, vivant de l’aide sociale et servant des tables le week-end ».

Ilhan Omar ne serait pas à son premier méfait, elle a toujours fraudé.

• Elle a épousé son frère pour pouvoir immigrer aux Etats-Unis, et

• Le père de ses trois enfants ne serait pas son mari.

• Accumulant 24 contraventions pour conduite sans permis, cette somalienne a toujours clamé qu’elle n’était liée que par la chariah, la loi d’Allah, et non par les lois des États-Unis.

• En 2016, Ilhan Omar a soutenu 9 somaliens du Minnesota qui cherchaient à rejoindre l’État islamique.

Aujourd’hui elle a rassemblé à la Chambre un petit groupe violemment anti-israélien et antisémite.

Ceci nous rappelle que Barack Hussein Obama a été élu au Congrès grâce au financement du mafieux syrien de Chicago, Tony Rezko. La démocratie américaine est très ouverte…

© Albert Soued pour Dreuz.info

Lire aussi:  Le Qatar est « l’Allemagne nazie » du monde Arabe

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com