Les Grecs demandent à l’OTAN un soutien face à l’agression turque

Temps de lecture : < 1 minute

ATHENES, Grèce (AP) – Le Premier ministre grec a annoncé qu’il demanderait à d’autres membres de l’OTAN, lors du sommet de l’Alliance à Londres, de soutenir la Grèce face aux tentatives de son collègue turc d’empiéter sur la souveraineté de la Grèce, notamment la semaine dernière et l’accord avec la Libye délimitant les frontières maritimes en Méditerranée.

Kyriakos Mitsotakis a déclaré dimanche au congrès du parti conservateur au pouvoir, le parti néo-démocrate, que l’alliance ne peut rester indifférente lorsqu’un de ses membres viole de manière flagrante le droit international et qu’une approche neutre nuit à la Grèce, qui n’a jamais cherché à attiser les tensions dans le pays.


Chypre, l’Égypte et la Grèce ont tous condamné l’accord libano-turc comme contraire au droit international.

Les ministres des Affaires étrangères égyptien et grec, Sameh Shoukry et Nikos Dendias, discutaient de la question dimanche au Caire.

Traduction: alter INFO

Source: Breitbart

Crédit photo: BEELD STR/EPA

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com