Étude danoise sur le « bien-être social » : de nombreux avantages attirent davantage de migrants

Temps de lecture : 3 minutes

Avec l’un des systèmes de protection sociale les plus généreux au monde et des taux de prestations encore plus élevés que dans les autres pays nordiques, le Danemark était considéré comme un « cadre idéal » pour étudier le problème du « pôle d’attraction sociale ».

Les généreux régimes de sécurité sociale attirent des foules de migrants plus importantes, a conclu l’étude du système danois intitulée The Welfare Magnet Hypothesis, réalisée par les économistes de l’Université de Princeton, Ole Agersnap, Amalie Jensen et Henrik Kleven.

Le trio de chercheurs a étudié les effets de la générosité de l’aide sociale sur les migrations internationales en utilisant une série de modifications importantes des avantages sociaux pour les immigrants au Danemark et a conclu que les immigrants avaient plus de chances de venir au Danemark lorsqu’ils pouvaient obtenir davantage d’aide sociale.

Les chercheurs ont retracé une série de changements dans les lois danoises sur l’immigration et leurs répercussions. Ils ont reconnu que le Danemark était un « cadre idéal » pour étudier cette question.

Le Danemark, ont-ils affirmé, possède « l’un des systèmes de protection sociale les plus généreux au monde », avec des taux de prestations « encore plus élevés que dans les autres États providence nordiques ».

Le premier changement, mis en œuvre en 2002 sous le gouvernement libéral-conservateur du futur secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, a réduit les avantages pour les immigrants de l’extérieur de l’UE d’environ 50%, sans changement pour les nationaux ou les immigrants de l’UE.

Lire aussi:  Étude danoise : « Les musulmans doivent quitter le Danemark »

La politique a été abrogée en 2012 suite à l’élection d’un gouvernement de centre-gauche, puis rétablie en 2015 après le retour d’un gouvernement de centre-droite. Le gouvernement danois a même activement diffusé des informations sur le régime d’aide sociale aux immigrants potentiels.

Par exemple, il a mené une campagne publicitaire dans les journaux libanais pour informer les réfugiés de la réduction des prestations.

Selon les chercheurs, cela permettait un « plan de recherche quasi expérimental” avec des « effets considérables ».

« La réduction des prestations a réduit le flux net d’immigrants d’environ 5 000 personnes par an, soit 3,7% du stock d’immigrants traités, et l’abrogation ultérieure de la politique a inversé l’effet presque exactement », a souligné l’équipe de recherche.

Les chercheurs ont conclu que le Danemark n’étant qu’un petit pays, on ne peut pas s’attendre à ce que son système de protection sociale affecte les décisions d’émigrer, par exemple, de l’Afghanistan. Cependant, les chercheurs ont souligné que cela affectait la décision d’un migrant afghan de s’établir au Danemark au lieu de la Suède ou de l’Allemagne voisines , par exemple.

« Bien que de nombreux facteurs autres que de protection sociale importent dans les décisions de migration, nos preuves impliquent que, si le déménagement est conditionnel, la générosité du système de protection sociale est importante pour le choix des destinations », ont conclu les chercheurs.

Au Danemark, le nombre d’immigrants a fortement augmenté au cours des quatre dernières décennies. La part des immigrés de première génération dans la population est passée de 3% en 1980 à plus de 10% en 2017.

Les immigrés originaires de pays non membres de l’UE, ciblés par le régime de protection sociale, constituent le groupe le plus important, représentant 67% de tous les premiers. immigrés de nouvelle génération en 2001, l’année précédant l’introduction du régime.

Hormis les fortes hausses enregistrées en 1995 et 2015 en raison de la guerre en Yougoslavie et de la guerre en Syrie, le flux net d’immigration en provenance de pays non membres de l’UE s’est établi en moyenne à environ 8 000 personnes par an.

À ce jour, les chercheurs ont souligné que la part de la population née à l’étranger au Danemark était comparable à celle des États-Unis (13,5%).

Traduction: alter INFO

Source: Sputnik

Crédit photo: © Sputnik

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com