Inde : le gouvernement souhaite ne plus accorder la nationalité indienne aux migrants musulmans

Temps de lecture : < 1 minute

Le conseil des ministres a adopté, mercredi 4 décembre, un texte visant à amender la loi sur la nationalité de 1955 (Citizenship Amendment Bill) qui sera soumis lundi 9 décembre au Parlement. […]

Le gouvernement propose de régulariser les immigrés sans papiers qui ont fui le Pakistan, l’Afghanistan et le Bangladesh pour des raisons religieuses pour s’installer en Inde. Six communautés sont strictement énumérées : les hindous, les sikhs, les jaïnistes, les parsis, les chrétiens et les bouddhistes.

Tous ces migrants pourront obtenir la nationalité indienne s’ils sont arrivés en Inde avant le 31 décembre 2014 et s’ils y résident depuis au moins cinq ans. Seuls les musulmans sont exclus du dispositif.

Aucun chiffre n’a été communiqué sur le nombre de personnes susceptibles d’être concernées par cet amendement, pas plus qu’il n’a été précisé quel sort était réservé aux musulmans qui resteront sans papiers. […]

Source: Le Monde

Vu ici

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Une pensée sur “Inde : le gouvernement souhaite ne plus accorder la nationalité indienne aux migrants musulmans

  • 7 décembre 2019 à 11 h 43 min
    Permalink

    Bonjour,
    Si seulement la France pouvait en faire autant !

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com