Suède: un homme qui critique la vidéo d’un musulman qui « veut prendre le contrôle du pays », se retrouve inculpé de crime haineux

Temps de lecture : 2 minutes

Un Suédois de 53 ans qui a critiqué un musulman pour avoir publié une vidéo menaçante encourageant à « prendre le contrôle de votre pu**** de pays » a été accusé de crimes de haine.

Bienvenue en Suède!

« Nous, les Arabes, sommes ici pour prendre le contrôle de votre pu**** de pays, alors mettez-vous à genoux et sucez ma b***, votre petite pute suédoise », a déclaré l’homme musulman dans une diatribe de colère postée sur Facebook.

Le Suédois de 53 ans a alors répondu sur un groupe Facebook appelé « Faits politiques », avec ses propres mots.

« Des crabes arabes dégoûtants qui doivent disparaitre d’ici «, écrit-il.

L’homme a été signalé à la police et appelé pour un interrogatoire à Kristianstad, où il a été interrogé sur son point de vue sur l’immigration.

Il a ensuite été condamné par le tribunal de district de Kristianstad pour discours de haine contre un groupe protégé et contraint de payer 22 200 SEK (environ 2 300 dollars).

Le tribunal a fait valoir que les propos de l’homme visaient les Arabes et pas seulement l’individu.

L’homme a fait appel de la décision devant la Haute Cour, mais celle-ci a confirmé, bien que son amende ait été réduite à 16 200 SEK en plus de 800 SEK supplémentaires qu’il a été invité de payer au Fonds pour les victimes d’actes criminels.

Comme nous l’avons déjà souligné, malgré l’aggravation des problèmes d’agressions sexuelles, d’attaques à la grenade et de crimes violents dans les zones de migrants, les Suédois qui se plaignent de la situation se sont retrouvés traînés devant les tribunaux.

Lire aussi:  «Progressisme»: une église suédoise veut remplacer une peinture de l’Eden en version LGBT, représentant un Jésus en talons aiguilles

L’année dernière, une femme de 70 ans a été interrogée par la police et condamnée plus tard pour une publication Facebook anti-musulmane dans laquelle elle a exprimé sa crainte que l’Islam ne prenne le contrôle du pays.

Plus tôt cette année, une femme de 65 ans victime de coups brutaux de migrants a été condamnée à une peine de prison pour avoir déclaré que « le niveau du QI en Suède chuterait du fait de l’immigration ».

Dans un autre cas, une femme de 32 ans de Göteborg a été interrogée par la police, qui a fait prélever son ADN et qui l’a ensuite été emprisonnée pour le «crime» de partage d’une blague sur l’islam sur Facebook.

En 2017, une Suédoise de 70 ans a été poursuivie pour discours de haine parce qu’elle avait vu des migrants incendier des voitures, ce qui se produit tout le temps en Suède.

Badland

 

Paul Joseph Watson

Traduction: alter INFO

Source: Summit News

Photo couverture: ©Youtube

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com