Pays-Bas: les demandes d’asiles des migrants marocains explosent

Temps de lecture : 2 minutes
AMSTERDAM – Les Marocains demandent de plus en plus l’asile aux Pays-Bas, tandis que les chances d’obtenir un permis de séjour sont presque nulles.

Selon les chiffres du Service de l’immigration et de la naturalisation (IND), il y avait déjà 1032 demandes au cours des neuf premiers mois de cette année.

« Les demandeurs d’asile entrent dans le pays et attendent de savoir s’ils ont le droit de rester. Cela se traduit par de longues procédures et des coûts élevés », explique le chercheur en immigration Jan van de Beek.

 « Si après ces longues procédures ils ne peuvent pas rester, ils sont également difficile à expulser, » ajoute-t-il.

Au cours de la même période de 2018, seulement 803 demandes d’asile avaient été déposées par des Marocains. Les demandes de ressortissants d’Afrique du Nord sont presque toujours sans issue. Selon l’IND, seulement un pour cent des Marocains reçoivent un permis de séjour.

Contraste frappant avec les années précédentes

Si la tendance de cette année se poursuit, même l’année record de 2016 sera dépassée. Cette année-là, 1283 Marocains avaient demandé l’asile. Des chiffres qui contrastent fortement avec les années précédentes. Par exemple, en 2015, seulement 90 Marocains avaient demandé l’asile aux Pays-Bas, contre 65 l’année précédente.

La semaine dernière, l’ambassadeur du Maroc a annulé une réunion avec le secrétaire d’État Broekers-Knol (Justice). On devait enfin parler des demandeurs d’asile qui ont épuisé tous leurs recours et qui sont très rarement repris par le Maroc.

Beaucoup de nuisances des demandeurs d’asile des pays sûrs

Le gouvernement néerlandais essaie depuis un certain temps de limiter le flux de demandeurs d’asile en provenance du Maroc, de sorte qu’en 2016, le pays a été qualifié de sûr. Une fois aux Pays-Bas, les demandeurs d’asile de pays comme le Maroc, l’Algérie et l’Albanie causent des nuisances. Cela concerne principalement le vol à l’étalage et l’intimidation.

Le maire Jos Hessels d’Echt a prévenu le mois dernier à De Telegraaf d’une possible fermeture du centre de demandeurs d’asile de son village. La municipalité accueille des demandeurs d’asile depuis 1990, mais les nuisances sont de plus en plus dérangeantes. Hessels souhaite que le gouvernement règle le plus rapidement possible les problèmes des demandeurs d’asile, originaires de pays dits sûrs.

Plus tôt cette année, les maires de Harderwijk et Hoogeveen ont également sonné l’alarme concernant la nuisance des demandeurs d’asile provenant de pays sûrs. À Ter Apel, les problèmes semblent encore plus graves. Selon le maire du village, « 95% des voleurs à l’étalage impliquent un demandeur d’asile d’un pays sûr. »

[…]

Traduction: alter INFO

Source: De Telegraaf

Crédits photo: ©ANP

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Une pensée sur “Pays-Bas: les demandes d’asiles des migrants marocains explosent

  • 11 décembre 2019 à 15 h 54 min
    Permalink

    Ils sèment la terreur partout où ils vont. C’est la seule cho qu’ils savent faire

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com