Le Vatican utilise les dons aux pauvres pour combler son déficit budgétaire

Temps de lecture : 2 minutes
Chaque année, le Vatican recueille plus de 50 millions d’euros de dons de la part des catholiques du monde entier, au titre du Denier de Saint-Pierre, pour venir en aide aux plus pauvres… en théorie.

Mais en pratique, seule une partie minime de cette coquette somme est affectée à ceux dans le besoin, dévoile le Wall Street Journal, sur base de révélations d’initiés.

Selon la loi de l’Eglise, le Pape peut utiliser le Denier de Saint-Pierre à sa discrétion ‘pour des œuvres de charité et le fonctionnement de la Curie romaine’. Autrement dit, il peut aussi l’employer pour financer une partie de son administration. Mais ce que l’Eglise se garde bien de dire, c’est que les deux tiers des offrandes servent en fait à combler le déficit du Vatican.

10% des dons affectés à des œuvres caritatives

Au final, depuis au moins cinq ans, à peine 10% des dons serait effectivement consacré à des oeuvres de charité.

Le Vatican est en effet confronté au creusement régulier de son déficit budgétaire, en raison d’une mauvaise gestion. On évoque un mélange de corruption, de gaspillages et d’incompétence. En 2018, le trou atteignait 70 millions d’euros, pour un budget de dépenses d’environ 300 millions d’euros.

Au total, le fonds du Denier de Saint-Pierre se monte actuellement à 600 millions d’euros, contre environ 700 millions d’euros au début du pontificat actuel (2013). Selon des initiés, cette fonte s’explique principalement par des investissements malheureux.

Lire aussi:  Avec le pape des musulmans et des migrants, tout fout le camp au Vatican…
Un nouveau pavé dans la mare pour le Vatican

Cette révélation provoquera sûrement l’embarras du pape François, qui a débuté son pontificat en appelant à une ‘église pauvre pour les pauvres’.

Les dons de charité reçus dans le cadre du Denier de Saint-Pierre étaient déjà en chute libre, passant de plus de 60 millions d’euros en 2017 à environ 50 millions en 2018. Les scandales concernant les abus sexuels et les affaires financières douteuses du Vatican ne sont pas étrangers à cette situation. On s’attendait déjà à une nouvelle baisse des dons pour 2019. Ces dernières révélations ne vont rien arranger.

Le Vatican est actuellement impliqué dans un scandale concernant des transactions immobilières suspectes réalisées à Londres grâce aux dons des fidèles.

En octobre, le pape a nommé Giuseppe Pignatone, un expert de la lutte anti-mafia, Président du Tribunal du Vatican.

Source: BusinessAM

Crédits photo: EPA

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com