Glacier Park au Montana (US): les panneaux indiquant que les glaciers seront tous disparus d’ici 2020 vont être supprimés

Temps de lecture : 2 minutes

Le parc national des Glaciers du Montana est obligé de retirer tous les panneaux indiquant que «les glaciers seront tous disparus d’ici 2020», après que le scénario apocalyptique ne se soit pas produit.

Certains des panneaux ont déjà été supprimés l’année dernière, car il est devenu clair que la prédiction n’allait pas se produire. A présent, le reste des panneaux devra également être retiré.

La porte-parole du parc national des Glaciers, Gina Kurzmen, a déclaré à MTN News que les dernières recherches montrent une diminution, mais de manière beaucoup plus complexe que ce qui avait été prévu. «Pour cette raison, le parc doit mettre à jour tous les panneaux autour du parc indiquant que tous les glaciers seront fondus d’ici 2020», rapporte 8KPAX.

À la fin des années 90 et au début des années 2000, les scientifiques ont prédit que le réchauffement climatique provoqué par l’homme entraînerait la fonte des glaciers, entraînant une élévation rapide du niveau de la mer qui inonderait les villes côtières.

Les prévisions les plus désastreuses se sont révélées totalement inexactes et certains glaciers se développent aujourd’hui.

En juin, la NASA a rapporté que le glacier Jakobshavn, dans l’ouest du Groenland, s’était épaissi et «avait augmenté pour la troisième année consécutive».

La fonte des glaciers n’est pas la seule prévision alarmiste du réchauffement climatique qui se soit trompée de façon spectaculaire.

À la fin des années 70, les experts du climat ont annoncé qu’une nouvelle ère glaciaire arrivait. Cela ne s’est pas produit.

Lire aussi:  Changement climatique sur la RTS : Le grand mensonge

La prédiction de Paul Erlich selon laquelle des centaines de millions de personnes mourraient de faim en raison d’une mauvaise récolte dans les années 80 ne s’est pas non plus réalisée.

La prévision de 2004 selon laquelle les grandes villes européennes seraient englouties sous la mer et que la Grande-Bretagne serait plongée dans un climat sibérien d’ici 2020 ne s’est pas réalisée.

«Fin du monde», d’Al Gore, qui avertissait que l’Arctique connaîtrait des étés sans glace d’ici 2013 n’a pas eu lieu non plus .

Peut-être que depuis que ces «experts» ont été surpris à mentir maintes et maintes fois, nous devrions cesser de les écouter.

Traduction: alter INFO

Source: Summit News

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com