Renaud Camus condamné à 2 mois de prison pour avoir qualifié l’immigration de masse d’«invasion»

Temps de lecture : 2 minutes
L’écrivain français Renaud Camus a été condamné à 2 mois de prison avec sursis pour avoir déclaré que l’immigration massive en Europe représente une «invasion».

Camus ne pourra éviter la prison qu’en versant 1800 euros à deux organisations «antiracistes», SOS Racisme et la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme).

L’auteur du Grand Remplacement, a été inculpé «d’incitation publique à la haine ou à la violence sur la base de l’origine, de l’ethnie, de la nationalité, de la race ou de la religion».

La condamnation résulte d’un discours prononcé en novembre 2017 à Colombey-les-deux Eglises devant le Conseil national de la résistance européenne dans lequel Camus a déclaré: «L’immigration est devenue une invasion».

«La colonisation irréversible est la colonisation démographique, par le remplacement de la population», a déclaré l’auteur, ajoutant:

«La substitution ethnique, le grand remplacement, est l’événement le plus important de l’histoire de notre nation depuis son existence; comme pour les autres, si l’histoire continue, ce ne sera pas celle de la France.»

Camus a également appelé à un «consensus national de résistance» pour s’opposer à l’islamisation dans «la lutte pour le salut de notre civilisation commune, celtique, slave, germanique, gréco-latine, judéo-chrétienne».

Lire aussi

 L’écrivain Renaud Camus jugé pour incitation à la haine raciale et à la violence

La partie du discours de Camus qui a spécifiquement attiré l’attention des juges a été lorsqu’il a parlé du remplacement des Européens.

Camus a déclaré que l’immigration de masse «est la substitution, la tendance à tout substituer avec son émulateur, normalisé, standardisé, interchangeable: l’original avec sa copie, l’authentique avec son imitation, le vrai avec le faux, les mères avec les mères porteuses, la culture avec du temps libre et du divertissement.»

La France subit des attaques terroristes islamiques sur une base tellement routinière que ce n’est même plus un sujet d’actualité important. Beaucoup de ces terroristes sont radicalisés par des mosquées qui échappent à tout contrôle policier, mais Camus doit être puni pour son crime d’opinion.

Et voila. La liberté d’expression est désormais un crime en France.

Paul Joseph Watson

Traduction: alter INFO

Source: Summit News

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

7 pensées sur “Renaud Camus condamné à 2 mois de prison pour avoir qualifié l’immigration de masse d’«invasion»

  • 22 janvier 2020 à 17 h 36 min
    Permalink

    Je vais choquer les biens pensants, mais la vérité est toute simple, effectivement il y aura grand remplacement, pas dans l’immédiat, mais dans quelques décennies. Un exemple très concret : Les USA !! Il y a bien grand remplacement, non ? Alors vous ne comprenez rien. Les amérindiens ne sont plus majoritaires, ceux sont les blancs européens et les noirs africains qui ont pris leur place, c’est donc un grand remplacement. L’Europe va changer de population par l’immigration massive, et par le taux démographique de ces populations étrangères.

    Répondre
    • 29 janvier 2020 à 19 h 52 min
      Permalink

      Il n’y a pas plus juste. Il suffit de se souvenir qui étaient les personnes qui marchaient sur le trottoir de votre ville il a seulement 30 ans.

      Répondre
    • 29 janvier 2020 à 21 h 37 min
      Permalink

      exacte, bon nombre de français pensent tout bas ce que Mr camus dit tout haut ! on commence par museler un peuple ,puis on le met sur l’autel du sacrifice en l’exterminant !c’est ce que je ressent du plus profond de mon être depuis bien 40 ans.j’ai peur pour mes enfants et leurs descendances.

      Répondre
      • 6 février 2020 à 3 h 33 min
        Permalink

        Il faut dire aussi que les Français d’aujourd’hui ne font pas grand chose pour préserver la liberté de pensée et d’expression si chèrement acquise par les générations précédentes.La guerre est déclarée contre ceux qui n’ont pas le langage politiquement correct de la pensée unique des cinqièmes colonnes et idiots utiles qui masquent leur lacheté sous des pseudos affirmations philosophiques. Le problème c’est que le peuple en général ne se rend pas compte que l’on en revient au temps de l’obscurantisme et au temps de Galilé qui pourtant disait la vérité.
        Pauvre France…la soumission est bien en marche comme dirait M. Houllebecq

        Répondre
  • 31 janvier 2020 à 15 h 44 min
    Permalink

    Bientôt, 40 millions de prisonniers en France car nous sommes au moins autant que çà à penser comme monsieur CAMUS. Allons-nous être tous condamnés? Ce serait logique!

    Répondre
  • 7 février 2020 à 16 h 25 min
    Permalink

    Il y a toujours eu en France à côté des honnêtes gens ordinaires, deux types d’êtres, ceux qui sont curieux des autres, ouverts à la diversité des hommes et des cultures, humanistes viscéralement, les Montaigne, les la bruyère, les La Fontaine, les Montesquieux, ou plus proches, les Malraux, les Sartre, même les Camus (je parle de l’auteur de l’Etranger bien sûr, pas de celui qui veut buter des étrangers dont le facies ne lui revient pas)… Et ceux qui sont fermés, repliés une sur identité plus ou moins racialisée, profondément intolérants aux autres. Ces êtres là sont une honte, une insulte vivante à ce qui fait le meilleur de l’identité française. Ils vous dégoûteraient même d’être français. Renaud Camus est de ceux-là. A vomir.

    Répondre
  • Ping :HONTEUX nous sommes sous la France de Petain ….1 an de prison pour la patriote Catherine Blein ! Plus que Camus-Tasin réunis ! – INFORMATIONS SANS LANGUE DE BOIS!

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com