Premier cas avéré du dangereux coronavirus chinois détecté aux États-Unis

Temps de lecture : 2 minutes
Un premier cas du dangereux coronavirus qui a déjà frappé la Chine puis a été détecté au Japon, en Corée du Sud, en Thaïlande et à Taïwan, a été signalé aux États-Unis, près de Seattle.

La personne a récemment voyagé à Wuhan, comme de nombreux autres cas, ont annoncé les autorités sanitaires américaines ce mardi 21 janvier.

Une personne qui a récemment voyagé en Chine s’est vue diagnostiquer le nouveau et dangereux coronavirus qui a frappé le pays. Il s’agit du premier cas recensé de contamination aux États-Unis, selon les autorités sanitaires américaines.

Le porte-parole des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) a déclaré ce mardi 21 janvier que le cas avait été diagnostiqué chez une personne de Seattle, dans l’État de Washington.

Selon les informations transférées par la directrice du centre des maladies respiratoires des CDC au cours d’une conférence de presse téléphonique, l’individu n’avait visité aucun des marchés de Wuhan, en Chine, d’où ont émané de nombreux cas. Il a seulement voyagé dans la région. Les autorités ont refusé de révéler l’identité du patient, très mal en point selon le New York Times.

L’homme était arrivé à l’aéroport de Seattle le 15 janvier par un vol avec escale depuis Wuhan. Il se portait bien en rentrant, mais a contacté de lui-même les services de santé dimanche 19 janvier après l’apparition de symptômes, précise l’AFP.

Un échantillon, transmis aux CDC, a permis de confirmer ce mardi 21 janvier qu’il avait bien été contaminé par le nouveau virus, a indiqué Scott Lindquist, épidémiologiste de l’État de Washington.

Lire aussi:  Comment la Chine invente le contrôle social au XXIe siècle
[…]

Source(s): Sputnik / BFMTV

Crédits photo: Flickr – CC Commons – Mayuki Sawatari

440 cas confirmés, 9 morts

Li Bin, vice-directeur de la Commission nationale chinoise de la santé, a confirmé qu’il y a 440 cas confirmés de coronavirus dans cette nouvelle épidémie et qu’il y a eu 9 décès. Quelque 1 394 patients sont sous observation médicale.

Les autorités ont également confirmé que l’aéroport de Wuhan disposera d’équipements de dépistage (et les citoyens de Wuhan ont été invités à limiter leurs déplacements) et qu’un système de surveillance à l’échelle nationale est en cours de mise en place (on peut se demander si le score de crédit social baissera si un citoyen contracte la maladie mortelle).

Enfin, les fonctionnaires ont déclaré qu’ils communiqueront les informations en temps utile et de manière publique et qu’ils font de leur mieux pour freiner la propagation de la maladie.

Et tout cela se produit alors que des centaines de millions de personnes se préparent à voyager pour les célébrations du Nouvel An.

[…]

Source: Aube Digitale

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com