Un migrant somalien expulsé de Suède arrêté pour viol en Hongrie

Temps de lecture : 2 minutes

Un Somalien a été arrêté lundi à Budapest, quelques heures seulement après avoir agressé, battu et violé une jeune femme hongroise de 25 ans, dans un parc de la capitale hongroise.

Selon le journal en ligne Exakt24, qui fait référence à un communiqué de presse de la police hongroise, l’individu est arrivé en Europe 2015, avec la Suède comme destination finale.

Onze heures après le viol, le migrant somalien a pu être arrêté par la police hongroise. Chaque année, 3,9 viols pour 100 000 habitants en Hongrie sont signalés. Le chiffre correspondant en Suède est de 78 viols pour 100 000 habitants. Photo: Police de Budapest.

Le viol a été a été interrompu après qu’un homme de nationalité américaine a entendu crier la jeune femme et s’est précipité pour arrêter l’agresseur. Selon les témoignages, le Somalien se serait défendu à coups de pied avant de pouvoir s’enfuir.

Il n’a cependant fallu à la police hongroise qu’une demi journée pour l’appréhender, après une enquête basée sur des éléments de signalisation – il y a très peu de Somaliens en Hongrie – et avec l’aide d’une caméra de surveillance située proche du parc.

Expulsé de la Suède

Les Somaliens sont arrivés dans l’UE par la Hongrie au début de la crise des migrants de 2015, avant que la Hongrie ne construise sa clôture frontalière controversée le long de la frontière avec la Serbie. L’auteur de l’agression s’était quant à lui rendu en Suède, mais la Suède l’a renvoyé en Hongrie en se référant au règlement de Dublin, qui exige que le premier pays destinataire de l’UE assume la responsabilité du migrant.

Lire aussi:  La Fondation Soros porte plainte contre la Hongrie devant la Cour européenne des droits de l’homme

Le viol a provoqué des vives réactions dans les médias hongrois, qui l’interprète comme une confirmation des craintes du gouvernement que la Hongrie doive faire face aux mêmes problèmes liés à la migration que l’Europe occidentale, si la frontière était ouverte. L’attaque confirme également le point de vue selon lequel des pays comme la Suède et l’Allemagne «détruisent l’Europe de l’intérieur» grâce à leur politique d’immigration et à leur généreux soutien aux migrants.

Selon les statistiques officielles, la Suède compte 78 viols pour 100 000 habitants par an. Le chiffre correspondant en Hongrie est de 3,9 viols pour 100 000 habitants, soit un vingtième du chiffre suédois.

Source: Exakt24

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com