La pression migratoire s’intensifie à la frontière de la Roumanie

Temps de lecture : 2 minutes
Une augmentation de 24% du nombre de migrants tentant d’entrer ou de sortir illégalement de la Roumanie par rapport à 2018.

La pression migratoire sur la Roumanie s’intensifie, le nombre de migrants tentant d’entrer ou de quitter le pays illégalement est passé de 2 726 en 2019, à 3 727 en 2019, a indiqué la police des frontières roumaine dans son rapport annuel.

Le rapport, qui comporte une partie distincte qui détaille l’immigration illégale, montre que 2 048 personnes ont été appréhendées l’année dernière alors qu’elles tentaient d’entrer illégalement en Roumanie et que 1 679 personnes ont tenté de quitter le pays par des moyens similaires. Il a également indiqué que 699 groupes de migrants avaient été recensés, aidés par 256 citoyens roumains.

La plupart des tentatives de passage illégal à la frontière (2 684), ont été effectuées à pied, mais 827 migrants ont été retrouvés cachés dans des véhicules, et 216 ont été interpellés soit en possession de documents contrefaits, soit en tentant d’éviter le contrôle aux frontières.

Migrants capturés à la frontière roumaine – Police des frontières roumaine

La police des frontières roumaine a déclaré que les personnes appréhendées venaient d’Irak, d’Afghanistan, de Syrie, du Bangladesh, d’Algérie, de Turquie, d’Iran, de Somalie, du Maroc et du Vietnam.

Le rapport a également mis en évidence certains des cas les plus importants, comme le 26 novembre 2019, lorsque 48 citoyens irakiens, iraniens, syriens, afghans et indiens ont été retrouvés cachés dans un camion, tentant de pénétrer en Hongrie depuis l’ouest de la Roumanie.

Le rapport indique enfin que pour empêcher ces tentatives, la police des frontières roumaine a accru les patrouilles et la surveillance technique à ses frontières avec la Serbie et la Bulgarie, notamment en complétant les patrouilles par les forces armées.

L’augmentation des tentatives de franchissement illégal des frontières reflète ce qui se passe dans les pays voisins, comme en République tchèque et la Hongrie signalant une augmentation similaire.

Source(s): Remix

Crédits photo: politiadefrontiera.ro


Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com