Le coronavirus atteint «un point décisif» et fait trembler la BCE

Temps de lecture : 2 minutes

La Banque centrale européenne a fait part de son inquiétude face à l’épidémie de Covid-19 par l’intermédiaire d’Isabel Schnabel, membre du directoire de la BCE. Cette dernière s’est déclarée «très préoccupée» par la propagation du virus. L’OMS affirme que l’infection atteint «un point décisif».

«Nous sommes tous très préoccupés par ce qui se passe actuellement en ce qui concerne la propagation du coronavirus.»

Lors d’un discours prononcé à Londres le 27 février, l’Allemande Isabel Schnabel, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), n’a pas caché son inquiétude face à l’épidémie de coronavirus qui commence à sérieusement toucher l’Europe, Italie en tête.

Déjà fragile, la croissance en zone euro pourrait être durement impactée.

«Nous savons que cela crée vraiment des incertitudes de grande ampleur pour les perspectives de croissance mondiale, mais aussi bien sûr pour les perspectives pour la zone euro», a lancé Isabel Schnabel.

Apparu en Chine en décembre dernier, le virus Covid-19 a déjà fait plus de 2.740 morts à travers la planète. Il s’est récemment répandu dans plusieurs pays d’Europe, notamment en Italie où des zones ont été confinées. Les mesures prises pour endiguer l’épidémie font craindre une paralysie de plusieurs secteurs économiques.

«Mais ce que nous avons vraiment besoin de comprendre quand on élabore une politique monétaire, c’est quelles sont les implications potentielles à moyen terme et pour le moment, c’est flou», a souligné Isabel Schnabel.

Déjà négatif à -0,5%, le taux de dépôt de la BCE pourrait baisser de 10 points de base d’ici à la fin de l’année. Thierry Breton, commissaire européen à l’Industrie, a quant à lui indiqué que Bruxelles envisageait de proposer d’ici à un mois si nécessaire «des mesures d’accompagnement» aux secteurs économiques touchés par le coronavirus.

Lire aussi:  « Je suis une expatriée à Séoul qui vit au milieu de l’épidémie de coronavirus. J’ai l’impression de vivre la fin des temps. »

Le 27 février, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a estimé que l’épidémie de Covid-19 avait atteint «un point décisif» et a appelé les pays à agir «rapidement» pour endiguer ce «virus très dangereux»:

«Nous sommes à un moment décisif. Si vous agissez maintenant de manière agressive, vous pouvez endiguer ce coronavirus. Mon conseil est d’agir rapidement.»

Source(s): Sputnik

Crédits photo: © AFP 2019 DANIEL ROLAND


 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com