«Je vais vous égorger» : un islamiste qui voulait épouser une fillette de 10 ans incarcéré

Temps de lecture : 2 minutes
L’homme, âgé de 30 ans et converti à un islam rigoriste, a vu sa demande de remise en liberté rejetée par la cour d’appel de Montpellier.

C’est un bien triste énergumène auquel la cour d’appel de Montpellier était confrontée, mardi 3 mars. Ce jour-là, le tribunal a dû statuer sur la demande remise en liberté d’un certain Quentin, 30 ans, au chômage, vivant chez ses parents, converti à un islam rigoriste et grand consommateur de cannabis. Pour cause, ce dernier a été incarcéré après un violent épisode survenu le 10 février à Agde (Hérault), rapporte Midi Libre ce samedi 7 mars.

Neutralisé un couteau à la main

« On peut s’interroger sur votre état mental puisque vous faites état de votre volonté d’épouser une jeune fille de 10 ans », lui a intimé la cour d’appel, au moment où l’accusé donnait sa version des faits. Le trentenaire, qui souhaitait donc se marier avec sa jeune voisine le jour où elle arriverait en âge de procréer, avait été interpellé après s’en être pris à la famille de sa dulcinée. Il avait fracturé la porte de leur domicile à l’aide d’un couteau doté d’une lame de 25 cm, hurlant : « Je vais vous égorger, toi, ta femme et tes enfants ». Insultant et menaçant les policiers venus l’appréhender, il avait alors été maîtrisé à l’aide d’un pistolet à impulsion électrique, rapporte Midi Libre. 

« Le différend avec vos voisins porte sur le fait que vous avez émis le souhait d’épouser leur fille de 10 ans dès qu’elle sera en âge de procréer », résume la magistrate. « Ils sont venus me frapper à trois en me traitant de pédophile, ça m’a mis hors de moi », répond l’accusé, qui dit n’avoir « jamais prononcé de menaces de mort ». « Vous avez dit : ‘Je vais te planter, sale pute’ », rétorque-t-elle, mettant fin au débat. Un suivi psychiatrique serait-il envisageable ? « J’ai beaucoup de mal à faire confiance », se lamente l’agresseur. Sans surprise, sa demande de remise en liberté a été rejetée.

Lire aussi:  France, la "République islamique en herbe"

Source(s): Midi Libre

Via Valeurs Actuelles

Crédit photo: (©Adobe stock/Illustration


Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com