Quand CBS soutient que tout terme contenant le mot «noir» est raciste

Temps de lecture : 2 minutes

CBS News s’est donné pour mission de rééduquer les américains sur le racisme en contrôlant leur langue et en leur faisant comprendre que les pères fondateurs du pays étaient vraiment des fanatiques horribles.

C’est le message primordial qui a émergé mardi dans l’émission This Morning, où les présentateurs et leurs invités ont tenté de convaincre les téléspectateurs que les termes quotidiens sans contexte racial sont la preuve de la façon dont «les racines du racisme» sont profondément ancrées aux États-Unis.

L’émission a également fait la promotion d’ un nouveau livre destiné aux enfants intitulé «Stamped From the Beginning: The Definitive History of Racist Ideas in America», par Ibram X. Kendi, contributeur de CBS News, et co-auteur de Jason Reynolds.

L’auteur Tony Dokoupil a quant à lui déclaré que «de nombreux titres faisaient référence à la chute du marché boursier sous le nom de« lundi noir », et ce n’est là qu’un des moyens subtils qui démontre que le racisme fait partie de notre culture quotidienne.» [sic]

 

Le co-animateur Anthony Mason a ensuite énuméré une liste de termes contenant le mot «noir», suggérant ridiculement qu’ils sont tous racistes.

«Des termes comme« Black Monday », « Black Sheep » peuvent être utilisés avec une connotation négative que nous ne réalisons parfois même pas.» a-t-il dit, appuyé par l’autre co-animatrice Michelle Miller.

Un graphique est ensuite apparu à l’écran montrant des «Mots avec des connotations négatives comme lundi noir, mouton noir, blackballing, liste noire».

«Je ne pense pas que nous réalisions que quand vous avez une couleur de peau et une couleur régulière, que nous connotions les deux de manière négative. Il y a des relations entre les deux et je pense que nous devons briser non seulement la relation, mais toutes ces connotations négatives. » Suggéra Kendi.

Lire aussi:  Suisse : Non à la restriction de la liberté d'opinion et d'information !

Miller avait précédemment fait valoir que les enfants devaient être rééduqués à propos du racisme des pères fondateurs, affirmant qu’il y avait eu «tellement d’idées fausses et de véritables mensonges dans ce que les enfants apprennent de l’histoire».

«Je déteste dire ça, mais, vous savez, quand vous revenez en arrière et que vous regardez des gens comme Thomas Jefferson, George Washington, ces pères fondateurs qui étaient si vénérés, comment pouvez-vous continuer à enseigner cela?» s’est elle insurgée.

Donc, pour résumer, même en considérant que le simple mot «noir» est maintenant devenu raciste, des termes qui n’ont aucun contexte racial et qui se réfèrent spécifiquement à la couleur noire sont également devenus racistes, justifiant que les enfants doivent être rééduqués sur un critère de racisme appliqué à tout le monde.

Steve Watson

Source(s): Summit News


Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

2 pensées sur “Quand CBS soutient que tout terme contenant le mot «noir» est raciste

  • 12 mars 2020 à 16 h 08 min
    Permalink

    Fantasmes, illusions et propagandes abrutissantes. ça déborde de conneries partout. Où vont-ils s’arrêter ?

    Répondre
  • 13 mars 2020 à 23 h 07 min
    Permalink

    « Un éloquent orateur de comité révolutionnaire , en parlant d’un nègre affranchi, le désignait sous le nom de “ci-devant noir”. »
    (Pierre Capelle, “Âneries révolutionnaires” ; chez Capelle libraire-commissionnaire, deuxième édition, Paris, an X, p. 127)

    Comme si l’affranchissement, prélude à la concitoyenneté, oblitérait de plein droit toute qualité pouvant, à tort ou à raison peu importe, fonder une différence.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com