Enseignante suédoise : «Les opposants au foulard musulman n’ont pas leur place dans le pays»

Temps de lecture : 2 minutes

Naouel Aissaoui, enseignante à Skurup, en Suède, qui est musulmane pratiquante, a un conseil à donner aux Suédois qui ne veulent pas voir des filles portant le foulard islamique dans leur pays: «Partez!»

Au début du mois, Aissaoui a participé à un débat télévisé avec la membre du Parti modéré libéral-conservateur de Suède, Loubna Stensåker Göransson, dans l’émission The Meeting sur SVT. Skurup a vivement critiqué l’adoption d’une résolution interdisant le foulard musulman dans les écoles. Göransson, qui soutient quant à lui l’interdiction, est également musulmane. Le débat fut houleux.

«Vous ne pouvez pas venir dans un pays laïque qui croit en l’égalité et vivre selon des valeurs médiévales», a déclaré Göransson à Aissaoui, selon un article publié sur le média suédois Nyheter Idag. Elle a également déclaré qu’elle croyait que le voile était un symbole d’oppression et d’endoctrinement pour les femmes.

«J’ai confiance dans ma foi, qui dit qu’il y a un Dieu plus grand que la municipalité de Skurup et que cette décision», a répondu Aissaoui. Porteuse du foulard elle-même, elle a juré de défier la tentative des autorités de les interdire. Elle a ajouté que pour elle, le voile est un symbole de pureté et de «tout ce qui est bon». Göransson a répliqué que «la religion ne concerne pas les vêtements».

«Il est étrange qu’elle [Göransson] soit également une immigrante, un musulmane et une femme», a déclaré Aissaoui. «Elle devrait avoir plus de compréhension et de respect.»

Lire aussi:  Valais : une élève voilée crée la polémique – encore

Aissaoui a vivement réagi quand Göransson lui a dit que cela la dérangeait de voir des jeunes filles portant le voile. «Si cela vous ennuie, partez», a-t-elle déclaré. «Quittez Skurup ou la Suède. C’est aussi mon pays. »

Göransson a soutenu que ceux qui viennent vivre dans un autre pays doivent s’adapter à la culture qui y règne.

La question de l’avenir de la culture suédoise est devenue de plus en plus critique ces dernières années, le nombre d’immigrants augmentant régulièrement. En 2019, 73% de la croissance démographique de la Suède provenait d’immigrants, alors même que les Suédois autochtones quittent de plus en plus le pays, comme l’a rapporté Voice of Europe.

Michael Lord

Sources(s): Voice of Europe

Crédit photo: Skärmdump från SVT Play


Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com