Le Pape François s’en prend au «souverainisme», Marine Le Pen lui rétorque sur le «christianisme»

Dans une interview à La Stampa, le Pape François a mis en garde contre le souverainisme et le populisme, jugeant que le suffixe «-isme» «ne fait jamais de bien». Cette prise de position n’a pas été du goût de Marine Le Pen qui a rappelé au souverain pontife que les mots «christianisme» et «catholicisme» avaient le même suffixe.

Se disant «inquiet» par ce qu’il entendait aujourd’hui «des discours qui ressemblent à ceux d’Hitler en 1934 », le Pape François a qualifié le souverainisme d’«attitude d’isolement» et d’«exagération» qui «finit toujours mal» et «conduit à des guerres», indique son interview au quotidien italien La Stampa.

«Un pays doit être souverain, mais pas fermé. La souveraineté doit être défendue, mais les relations avec les autres pays et avec la Communauté européenne doivent également être protégées et promues», a-t-il expliqué.

Également interrogé sur le populisme, il a déclaré qu’il avait le «même discours» et que cette doctrine politique menait en fin du compte au souverainisme.

«Ce suffixe en “-isme” ne fait jamais de bien», a-t-il conclu.

Marine Le Pen réagit

La présidente du Rassemblement nationale Marine Le Pen a qualifié la déclaration du Pape d’«affligeante» et lui a rappelé que parmi les mots qui se terminaient en «-isme» figuraient «christianisme» et «catholicisme».

Sputnik

Photo : © Sputnik . Kristina Afanasyeva

Lire aussi:  Salvini: « Angela Merkel est extrémiste, Macron et Junker trahissent l'Europe au nom de la finance, du multinationalisme, et de l'immigration de masse »

 

Plus de partages

3 pensées sur “Le Pape François s’en prend au «souverainisme», Marine Le Pen lui rétorque sur le «christianisme»

  • 11 août 2019 à 18 h 33 min
    Permalink

    Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

    Bonjour,

    Alors souverain pontif, vous qui n’êtes pas un populiste et qui ne faite pas dans le populisme, ni le populaire, quand ouvreras-tu toutes grandes les portes de ton église menant droit au paradis, pour au Vatican dans ce paisible Etat tellement ouvert et accueillant, laisser venir à votre rencontre au moins cinq cents milles réfugiés africains tous fatigués que vous allez pouvoir requinquer avec vos 60’500 tonnes d’or qui ne représentent que le tiers de tout l’or du monde entier jusque-là extrait des bons filons de vastes carrières orifères que compte cette Terre ..!

    Bien à toi François ! Pape extra !

    Répondre
  • 12 août 2019 à 8 h 19 min
    Permalink

    Le Pape des des pédophiles et d’autres méfaits sexuelles, n’oublier ce que les catho de 1572 ont fait, la date anniversaire approche, ne donnez pas de leçon aux gens, vous êtes habillés de blanc mais vous vous ne l’êtes pas tout blanc, alors taisez-vous vos paroles sonnent faux.

    Le massacre de la Saint-Barthélemy est le massacre de protestants déclenché à Paris, le 24 août 1572, jour de la saint Barthélemy, prolongé pendant plusieurs jours dans la capitale, puis étendu à plus d’une vingtaine de villes de province durant les semaines suivantes.

    Répondre
  • 14 août 2019 à 15 h 55 min
    Permalink

    Il ferait mieux de défendre les chrétiens qui sont massacrés par des musulmans. Notamment en Afrique (ou noyés par les mêmes musulmans lors des traversées de la Méditerranée). Le pape devrait également balayer devant sa porte et lutter de manière plus efficace contre la pédophilie dans l’église. En laissant les prêtres se marier, comme les pasteurs protestants et anglicans, dont on entend jamais l’implication dans des crimes sexuels, pédophiles notamment. Je pense aussi qu’il serait sage qu’il prenne sa retraite.

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :