Notre terre prospère grâce au CO2 et au méthane

Temps de lecture : 3 minutes
Si les principaux médias ont raison, l’humanité aurait toutes les raisons d’avoir continuellement mauvaise conscience.

Les hommes, selon les médias, se sont avérés incapables d’une communauté mondiale pacifique, ils n’ont rien de mieux à l’esprit que de s’exploiter et de s’entretuer ou de se massacrer les uns les autres, souvent même pour des raisons religieuses.

Dans son insatiable cupidité, l’humanité pille les ressources de l’environnement pour ensuite tout défigurer avec des déchets. Dans le cadre de l’hystérie climatique, selon les médias « à parole unique », non seulement l’homme, mais aussi la grande majorité des animaux d’élevage, surtout les vaches, ne sont rien d’autre que des empesteurs de l’environnement, ce ne sont que des « rejeteurs de CO2 » et des « péteurs de méthane », dont le nombre – au nom de la survie – doit être maintenu aussi bas que possible et contrôlé au mieux.

Cette émission de Kla.TV a pour but de montrer que le CO2 et le méthane sont très utiles et que les causes profondes de la destruction de l’environnement, des détresses et des conflits se trouvent ailleurs.

La Terre devient plus verte et plus fertile grâce au CO2

Une étude publiée dans Nature Climate Change en 2016 prouve que la Terre est devenue plus verte au cours des dernières décennies, la végétation repousse même dans les régions désertiques. Ces nouvelles zones vertes sont deux fois plus vastes que la superficie des États-Unis, comme le démontrent les images satellite. 70 % du verdissement est dû à l’augmentation des valeurs de CO2 et le reste aux impacts climatiques et autres impacts.

Le produit des récoltes continue également d’augmenter. Qui l’aurait cru ? D’autant plus que les médias, les politiciens et les climatologues considèrent l’augmentation des émissions de CO2 comme une menace. Les bonnes choses, comme l’augmentation des émissions de CO2, on en dit du mal ; mais on dit du bien des mauvaises choses, comme la taxation des émissions de CO2, la réduction de la population et bien d’autres.

La Terre Mère « pète » plus que les hommes et les animaux réunis Le méthane a été publiquement désigné comme le tueur présumé du climat par des activistes du climat, des politiciens et les principaux médias. Cependant, ce qui est largement dissimulé, c’est que le méthane n’est pas seulement produit lors de processus biologiques comme les gaz intestinaux, par exemple chez l’homme et les animaux.

Selon l’écrivain Hans-Joachim Zillmer, le méthane est également produit de manière inorganique, sous haute pression et en quantités gigantesques, dans les profondeurs de la Terre. Il est libéré en continu et en énormes poussées. Ces émissions sont beaucoup plus importantes que les émissions de méthane provenant de l’addition de tous les processus biologiques.

Dans les débats publics, on cache que le méthane apporte la croissance à des organismes importants de la chaîne alimentaire et donc à la Terre toute entière. Qui veut interdire à la Terre Mère de « péter » ? « S’il te plaît, chère Terre, ne « pète » pas autant ; sinon Greta en aura vent. 

de hm., stm., wp., sg., da.

Source(s): Kla TV

Liens : www.science-skeptical.de/klimawandel/die-erde-wird-gruener-und-fruchtbarer-mit-mehr-co2-und-klimawandel/0018327
https://gaertner-online.de/2019/06/11/die-erdewird-gruener-dank-co2
www.scinexx.de/news/geowissen/us-kueste-ursache-der-methan-austritte-geklaert
www.pravda-tv.com/2016/07/der-energie-irrtum-warum-erdgas-und-erdoelunerschoepflich-sind/


 

Plus de partages

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com