Allemagne : les villes de Rhénanie-du-Nord-Westphalie déplorent un déficit de 750 millions d’euros à cause des réfugiés

Temps de lecture : < 1 minute

Düsseldorf – Selon leurs propres calculs, les villes et communes de Rhénanie-du-Nord-Westphalie supportent au moins 750 millions d’euros de frais d’accueil de réfugiés chaque année. Mardi, elles ont demandé au gouvernement du Land de rembourser enfin intégralement les frais de subsistance des réfugiés.

Le montant forfaitaire en vigueur depuis 2016 est loin d’être suffisant

« Actuellement, les villes de Rhénanie-du-Nord-Westphalie reçoivent en moyenne moins de 30% des frais nécessaires pour assurer les moyens de subsistance des réfugiés » a critiqué dans un communiqué le président de l’Association des villes, Thomas Hunsteger-Petermann (CDU), le maire de Hamm.

Son adjoint, le maire de Bielefeld, Pit Clausen (SPD), a soulevé un autre problème : « Les réfugiés tolérés n’ont pas été suffisamment pris en compte par le Land. » Le nombre de réfugiés ne cesse d’augmenter, mais l’État n’en assume les coûts que durant trois mois.

Selon les chiffres de l’Association des villes allemandes, il y avait plus de 58’000 personnes tolérées en Rhénanie-du-Nord-Westphalie en juillet 2019 – 15’000 de plus qu’à la fin de l’année 2015.

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Rp-online.de

Photo couverture: Domaine public

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

Une pensée sur “Allemagne : les villes de Rhénanie-du-Nord-Westphalie déplorent un déficit de 750 millions d’euros à cause des réfugiés

  • 27 novembre 2019 à 13 h 10 min
    Permalink

    Commentaire en partage de mon compte Facebook :

    Ce n’est pas moi qui vait les plaindre…!

    Ce qu’il y a de bien lorsque l’on joue au con, c’est que l’on peut être sûre à tous les coups de gagner..!

    Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com