Hongrie : les ONG complices organisent des caravanes pour faire passer des migrants à la frontière

Temps de lecture : 3 minutes
Des caravanes de migrants sont organisées pour franchir la frontière hongroise.

Un tract en anglais que la chaîne de télévision M1 a pu se procurer révèle l’organisation d’une «marche pour le libre franchissement de la frontière» serbo-hongroise.

Depuis des semaines, cette invasion est organisée. Les groupes se forment depuis la Grèce via la Macédoine du Nord, l’Albanie, le Kosovo, la Serbie en direction de la Hongrie.

L’ONG Médecins sans frontières est très active dans l’organisation.

Les migrants refusent de s’enregistrer dans les centres prévus, malgré la distribution de tentes et de couvertures couvertures.

Le tract est distribué aux migrants sur la route des Balkans. On y lit entre autres :

« Rendez-vous à Subotica (près de la frontière nord de la Serbie) jeudi 6 février à 8 heures du soir.
Départ vendredi 7 à 5 heures du matin. »

S’ajoutent des instructions des ONG sur le trajet, la nourriture, la boisson, les vêtements, des recommandations de rester silencieux, d’éviter le vandalisme, de se déclarer comme une marche pour la paix.

Ils ont tous des téléphones mobiles, les affiches des ONG jalonnent la route à suivre. Les ONG distribuent nourriture, couvertures, tentes, les médecins prodiguent des soins. Il y a également des enfants en bas âge.

Les ONG donnent également des recommandations aux migrants sur les réactions face aux journalistes, qui seront nombreux sur la frontière. Ils devront prouver qu’ils sont pacifiques, avec de bonnes intentions.

Ceux qui étaient cachés dans les forêts rejoignent la caravane au fur et à mesure. La police est impuissante face à eux. Les migrants nient l’aide des ONG, ils insistent que cette marche est paisible. Les observateurs hongrois ne croient pas que cela sera possible.

Lire aussi:  Une ONG financée par Soros réclame la démission du Premier ministre tchèque Andrej Babiš

Les migrants insistent aussi qu’ils ne veulent que traverser la Hongrie pour se rendre en Europe occidentale.

Hier soir (jeudi), ils étaient 500 à la frontière et leur nombre ne fait que croître

https://hirado.hu/videok/tobb-szaz-fos-migranscsoport-erkezett-a-magyar-hatarhoz

Des miliciens syriens font partie de la marche. Ils n’ont pas de papiers d’identité. 80 pays se sont battus en Syrie. Tous ceux qui ont participé peuvent faire partie de cette vague d’invasion. Il y a des migrants économiques mais la majorité d’eux sont des hommes de 16-30 ans. Ils nient tous avoir combattu, mais la majorité d’entre eux sont des combattants, même s’ils mettent les enfants en avant.

C’est le dernier moment pour l’Europe de se défendre

Zoltan Lomonci Jr : Les ONG utilisent des méthodes de services secrets, leur mode opératoire se passe dans la conspiration, par des voies illégales; voici les méthodes pour organiser la migration sur mer et sur terre.

Ces ONG sont puissantes, elles parviennent  à annihiler leurs opposants : voir la vendetta organisée contre Salvini, ou les rétorsions contre les pays conservateurs de tradition chrétienne comme la Hongrie.

Les ONG ont le soutien du Parlement Européen, de Paris, de Frans Timmermans qui est en lien très étroit avec Soros.

Ajouter à ce réseau les ONG qui collaborent étroitement avec les passeurs qui brassent des milliards.

https://hirado.hu/videok/tobb-szaz-fos-migranscsoport-tartja-nyomas-alatt-a-magyar-hatart

 

 

Les deux vidéos qui suivent concernent le passage en force de la frontière à Röszke le 28 janvier 2020

 

 

L’attaque avait manifestement été organisée.

Les tentatives de passage illégal de la frontière sont de plus en plus organisées, d’autant plus que c’est un business extrêmement lucratif pour les passeurs. Les migrants sont de plus en plus nombreux. Ils s’organisent par le biais de groupes Facebook notamment.

Lire aussi:  Un Syrien cadre présumé de l'EI arrêté en Hongrie

Les migrants ont des smartphones, des tablettes, mais pas de documents d’identité…

Source en anglais (pour la fin de l’article) : RAIR Foundation

Via Les Observateurs.ch

 

Ceci est mon bloc de texte après le contenu de mon article.

En savoir plus

Plus de partages

4 pensées sur “Hongrie : les ONG complices organisent des caravanes pour faire passer des migrants à la frontière

  • 8 février 2020 à 11 h 52 min
    Permalink

    Que fait le gouvernement hongrois?

    Répondre
    • 10 février 2020 à 18 h 17 min
      Permalink

      Bonjour merci pour votre commentaire. Justement, comme cité dans l’article, ils les repoussent à coups de semonces. Bien à vous.

      Répondre

Laisser un commentaire

shares
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com